13 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Vandalisme - L'Ecole de peinture de Poto-Poto visitée par des voleurs

Le célèbre et historique établissement a été cambriolé la nuit du 9 au 10 juin. Plusieurs biens de valeurs ainsi que de l'argent ont été emportés par les cambrioleurs.

L'école de peinture de Poto Poto a présenté un décor inhabituel, le matin du 10 juin. Vêtements par ci, tableau par là, les documents classés la veille ne se trouvaient plus sur les lieux appropriés. En effet, les cambrioleurs ont ramassé sur leur passage certains objets comme l'appareil radio numérique, une somme de cent quatre-vingt-cinq mille francs CFA, des habits, un album de travail qui contenait des exemplaires des anciens billets de banque de presque tous les pays ainsi que les livres. « Cet acte nous inquiète puisque nous avons perdu beaucoup de choses. Ce qui m'a surpris, le mode opératoire. Le ou les voleurs n'ont pas touché n'importe quel document, ciblant les endroits où se trouvaient de l'argent et les documents emportés. Nous avons un ordinateur en panne ici mais, il n'a pas été touché », a précisé Gerly Mpo, trésorier et l'un des anciens de l'école.

Les artistes, enseignants et élèves évoluant dans cette structure touristique lancent un appel aux autorités du pays de leur trouver un agent de sécurité afin que ce genre d'acte ne se répète. « Un lieu historique et touristique comme l'école de peinture de Poto-Poto n'a pas de gardien. Nous interpelons la conscience des autorités culturelles de notre pays afin qu'elles nous en affectent un gardien », a lancé Jacques Iloki, vice-président de l'Ecole de peinture de Poto-Poto.

Outre ce vol, l'école se trouve actuellement dans un état moins commode. Le vieillissement des bâtiments, la non adaptation de l'administration aux nouvelles technologies de l'information et de la communication ainsi que les mauvaises conditions de travail ne reflètent plus son image d'autan. Néanmoins, son environnement naturel et la richesse des tableaux exposés sur les lieux suscitent une admiration sans bornes.

L'école de peinture de Poto-Poto a été fondée en 1951 par Pierre Lods. Ce plus ancien établissement dans le domaine en Afrique a produit des peintres de réputation internationale comme Marcel Gotène, François Thango, François Iloki, Philippe Ouassa, Joseph Dimi, Nicolas Ondongo, Jacques Zigoma, Eugène Malonga ou Michel Hengo.

La génération actuelle de l'école assume pleinement son héritage puisqu'elle se lance dans des productions de style plus naturaliste, impressionniste ou abstrait. Ces artistes peignent la vie quotidienne au village, à la ville, au marché, en forêt bref, ils décrivent la société. Certains proposent une peinture à message éducatif en parlant de la démocratie ou de la prostitution dans leurs productions.

Congo-Brazzaville

Développement communautaire - Les premières universités d'été de Bacongo rallongées au 28 juillet

Initialement prévue du 5 au 21 du mois en cours, la grande consultative participative et citoyenne des habitants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.