13 Juin 2019

Afrique: Assemblée numérique 2019 - De nouvelles actions concernant la communication quantique, le rapport du groupe de travail UE-Afrique et les jeunes entreprises numériques

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 13 June 2019 / PRN Africa / -- Aujourd'hui et demain, la 8e édition de l'Assemblée numérique se tiendra à Bucarest, en Roumanie. Cette manifestation, organisée conjointement par la Commission et la présidence roumaine du Conseil de l'Union européenne, réunira des représentants des États membres de l'UE et des parties prenantes du secteur des entreprises, du monde universitaire et de la société civile. Les débats porteront sur les mesures à prendre pour accélérer la transformation numérique afin que l'UE reste compétitive sur le plan mondial. Trois initiatives essentielles seront présentées:tout d'abord, une déclaration conjointe signée par plusieurs États membres désireux d'œuvrer ensemble à la création d'une infrastructure paneuropéenne de communication quantique; ensuite, l'adoption du rapport du final du groupe de travail UE-Union africaine pour l'économie numérique proposant des recommandations stratégiques et des mesures concrètes pour renforcer la coopération entre les deux continents sur les questions numériques et enfin, un nouvel instrument d'investissement destiné à favoriser le développement de jeunes pousses numériques d'Europe du centre, de l'Est et du Sud-Est.

M. Neven Mimica, membre de la Commission chargé de la coopération internationale et du développement, a déclaré à ce propos: «Le passage au numérique est un puissant moteur de progrès, non seulement en Europe, mais aussi en Afrique. C'est la raison pour laquelle, dans le cadre de l'alliance Afrique - UE-, nous nous efforçons, avec des partenaires des deux continents, de mettre en place les politiques les plus à même de nous permettre d'exploiter la puissance de la technologie pour stimuler l'investissement, créer des emplois et contribuer au développement durable. Aujourd'hui, nous formulons des recommandations sur des politiques et des mesures concrètes pour renforcer la future coopération numérique entre l'Afrique et l'Europe.»

Mariya Gabriel, membre de la Commission chargée de l'économie et de la société numériques, a ajouté: «Au cours des dernières années, nous avons travaillé sans relâche pour faire progresser le marché unique numérique, qui s'est accompagné d'avantages tangibles pour les particuliers et les entreprises en Europe. Nous avons démontré que le choix d'une approche européenne était la seule manière de faire face ensemble à des défis en mutation constante et de réussir la transformation numérique. L'assemblée numérique, notre manifestation phare, est l'enceinte dans laquelle nous discuterons des futures possibilités et priorités politiques dans le domaine du numérique et réaffirmerons nos engagements fondés sur nos valeurs communes.»

Plus précisément, les initiatives clés mises en avant lors de l'assemblée numérique 2019 seront les suivantes:

Un nouveau réseau de communication quantique ultra-sécurisé: plusieurs pays de l'UE affirmeront leur volonté de collaborer pour créer une infrastructure de communication quantique (QCI) qui permettra de transmettre et de stocker des informations et des données de manière totalement sûre et d'intégrer les technologies et systèmes quantiques dans des infrastructures de communication classiques. L'Europe renforcera ainsi ses capacités en matière de cybersécurité, de technologies quantiques et de compétitivité industrielle, et restera en phase avec ses concurrents mondiaux. Pour de plus amples informations sur la déclaration, voir ici à 17 h 45 CEST aujourd'hui.

Adoption du rapport sur le partenariat Afrique-Europe dans le domaine de l'économie numérique : le groupe de travail UE-Union africaine pour l'économie numérique (DETF) adoptera son rapport, qui propose des recommandations stratégiques et des mesures concrètes destinées à renforcer la coopération entre les deux continents sur les questions numériques. Le DETF est un des groupes de travail créé dans le cadre de l'Alliance Afrique - Europe pour des emplois et des investissements durables lancée par le président Juncker dans son discours sur l'état de l'Union de 2018. Pour de plus amples informations sur la déclaration, voir ici à 14 h 00 CEST aujourd'hui.

Un nouvel instrument d'investissement destiné à faciliter la croissance des jeunes entreprises numériques en Europe du centre, de l'Est et du Sud-Est: la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement, le Fonds européen d'investissement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, et la Banque mondiale et la Société financière internationale lanceront l'initiative DISC (Digital Innovation and Scale-up Initiative).Il s'agira du premier instrument d'investissement régional ciblant spécifiquement les innovations numériques et l'expansion des jeunes entreprises numériques en Europe du centre, de l'Est et du Sud-Est. La première phase du programme durera cinq ans et est dotée d'un budget prévisionnel total de 600 millions d'euros, pour un volume d'investissement total ciblé de 1,8 milliard d'euros. Pour de plus amples informations sur l'initiative DISC , voir ici à 9 h 00 CEST demain.

Contexte

En 2015, la Commission européenne a adopté la stratégie pour un marché unique numérique afin de tirer le meilleur parti des possibilités offertes par le numérique en Europe.Quatre ans plus tard, les particuliers et les entreprises peuvent bénéficier de 35 nouveaux droits et libertés numériques, dont la suppression des frais d'itinérance lors de leurs déplacements dans l'UE, un niveau de cybersécurité plus élevé, et un éventail élargi de possibilités d'acheter en ligne par-delà les frontières.

L'Assemblée numérique permet de se placer dans une perspective d'avenir, compte tenu de la proposition de la Commission relative au programme pour une Europe numérique pour 2012-2027. Ce dernier vise à renforcer les capacités numériques stratégiques de l'Europe, en mettant particulièrement l'accent sur le calcul à haute performance, l'intelligence artificielle, la cybersécurité, les compétences numériques avancées et un large recours aux capacités numériques dans l'ensemble de l'économie et de la société.

Lors de l'édition de l'année dernière de l'Assemblée numérique, la stratégie numérique pour les Balkans occidentaux avait été lancée dans le but de soutenir la transition de la région vers une économie numérique et de contribuer à une croissance économique plus rapide, à la création d'emplois et à l'amélioration des services.

Copyright Union européenne, 1995-2019

SOURCE Commission europénne

Afrique

Football-CAN Orange Kitra - Les Elites du Sénégal remportent la Coupe

Le tournoi CAN Orange Kitra a pris fin ce week-end, au Stade d'Elgeco Plus By-Pass. La victoire est remportée par… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.