13 Juin 2019

Togo: Lomé accueille le premier sommet UE-Togo

Photo: allafrica.com
Drapeau Togo - Drapeau EU

Ouverture à Lomé du premier sommet UE-Togo. L'événement vise à mobiliser des investissements pour créer de la croissance et des emplois mais aussi des moyens pour financer le Plan national de développement.

Après des mois de crise politique, le Togo a décidé de redynamiser son économie. Le pays peut compter entre autres sur son hub logistique que constitue le port autonome de Lomé, l'unique port en eau profonde de la sous-région.

Pour soutenir cette volonté des autorités : le plan national de développement, lancé il y a quelques mois. Malik Natchaba, conseiller économique à la présidence de la république togolaise, est l'un des artisans de ce PND :

"Le Togo a construit son Plan de développement en partant de ses avantages comparatifs et c'est très important. D'abord, il y a les avantages naturels. Nous sommes le seul port en eau profonde de la côte ouest-africaine. Et il y a des avantages acquis par notre travail et par les efforts que le Togo a faits en investissant massivement dans les infrastructures portuaires, aéroportuaires ou routières et en investissant dans le capital humain".

Nouveau code des investissements

À la veille du sommet Union européenne-Togo, un nouveau code des investissements a été voté par l'Assemblée nationale togolaise. Histoire, certainement, de montrer aux investisseurs que le Togo dispose d'un cadre réglementé et attractif en matière de fiscalité. Mais pour Adama Koudou, jeune entrepreneur togolais, cette volonté ne suffit pas :

"La disponibilité du secteur privé et l'accompagnement des investisseurs privés ne suffisent pas, à eux seuls, en vue d'atteindre les promesses du PND. C'est pourquoi, il est nécessaire d'instaurer autour de la mise en oeuvre du PND, des réflexes de transparence tant au niveau de la planification qu'au niveau des bénéfices d'opportunité et des résultats qui découleront de la mise en oeuvre du PND. Il en va de même pour nos jeunes entreprises qui ont besoin d'avoir accès aux marchés."

A noter qu'au Togo, 20% des marchés publics sont réservés aux jeunes.

Le climat politique à l'approche de la présidentielle de 2020 reste aussi un facteur non négligeable dans la réalisation des objectifs fixés par le Programme national de développement, soutiennent certains analystes. Mais, du côté du gouvernement, on estime que la crise politique fait partie du passé, surtout avec les réformes politiques récemment adoptées par le parlement.

Des perspectives stables

Dans sa dernière notation, celle du 31 mai dernier, l'agence financière américaine Standard & Poor's a crédité le Togo de la note « B/B » avec des perspectives stables. Pour le conseiller à la présidence, Malik Natchaba, la note obtenue par le pays auprès de l'agence américaine est de bon augure :

"Nous avons des éléments dans cette analyse qui est une analyse de techniciens. Une analyse de personnes qui ont une certaine crédibilité au niveau mondial, qui rassure les investisseurs et les personnes qui regardent ce type d'analyse avant de venir investir dans un pays. Je pense que c'est largement suffisant" a estimé Malik Natchaba.

Le nouveau code d'investissement au Togo favorise des incitations, proportionnelles à l'importance des investissements réalisés et à la création d'emplois, notamment, dans les régions du pays.

En savoir plus

L'UE veut contribuer à la création de 10.000 emplois

L'Union européenne espère créer dix millions d'emplois sur le continent africain dans les 5… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.