13 Juin 2019

Ouganda: Après la confirmation de cas d'Ebola, l'Ouganda prend des mesures

Après le petit garçon décédé dans l'ouest de l'Ouganda mardi 11 juin, sa grand-mère est morte ce mercredi du virus Ebola. Le reste de la famille, qui était entrée après avoir assisté en RDC à des obsèques d'une personne morte du virus, a été rapatriée en RDC jeudi 13 juin. Officiellement, l'Ouganda n'a donc plus de cas du virus, mais reste en situation de « réponse Ebola ».

C'est à Bwera, dans l'ouest de l'Ouganda, que les autorités sanitaires ougandaises et congolaises se sont retrouvées, ce mercredi 12 juin. Une nouvelle réunion qui a permis d'entériner le retour des cinq membres restants de la famille du petit garçon de 5 ans mort mercredi du virus Ebola.

« Les autorités congolaises ont rapatrié le reste de la famille : la mère du petit de 5 ans qui est décédé, son petit frère de 3 ans qui a été testé positif, un bébé de 6 mois, leur bonne ainsi que le père de famille, a expliqué Emmanuel Ainebyona, porte-parole du ministère ougandais de la Santé. Les officiels congolais nous ont dit qu'ils pourraient mieux les traiter et les traiter avec d'autres membres de la famille qui ont également été infectés. Ce qui veut dire qu'aujourd'hui, nous n'avons pas de cas positifs dans le pays. »

L'Ouganda reste malgré tout en situation de « réponse Ebola ». Trois cas suspects ont été placés sous surveillance dans l'attente des résultats de leurs tests. 27 personnes ayant eu des contacts avec les victimes sont également suivies. Les autorités sanitaires entendent prévenir toute nouvelle incursion de porteurs du virus.

« À l'issue de la réunion, nous avons convenu de renforcer la surveillance de part et d'autre. Et à tous les postes-frontières, qu'ils soient officiels ou non. Nous allons pour cela recruter des volontaires afin d'assurer les premiers dépistages », a assuré Emmanuel Ainebyona.

Selon le ministère ougandais de la Santé, une nouvelle campagne de vaccination doit démarrer ce vendredi 14 juin. Elle concerne les acteurs de la lutte contre l'épidémie qui n'ont pas encore été vaccinés.

Ouganda

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.