Ile Maurice: Planet FM - Trois journalistes licenciés, une vingtaine d'emplois menacés

Sur les ondes depuis un mois et demi, la nouvelle radio privée licencie déjà. L'officer in charge a signé leur lettre de licenciement, hier, jeudi 13 juin : trois journalistes de Planet FM doivent quitter le navire. Une vingtaine d'employés doivent suivre, dans tous les départements.

La direction leur aurait fait comprendre que c'est une campagne de dégraissage. Campagne qui se déroule sur fond d'allégations de malversations et de bataille juridico-policière entre les actionnaires.

La guerre a débuté avec l'arrestation de Vedan Choolun président de Mayfair and Purely Communication Ltd, qui était aussi l'un des directeurs de la radio, suivant des allégations de détournement de fonds de Rs 11,4 millions par un actionnaire de la compagnie, Arvind Nilmadhub.

Dernier développement, le 7 juin, le Français Raphaël Eggenspieler, un des directeurs et investisseurs de Planet FM, a porté plainte à la police de Rose-Hill contre Vedan Choolun, également pour détournement de fonds. To be continued...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.