Angola: Plus de 200 toxicomanes en attente d'hospitalisation

Caxito — Plus de 200 personnes attendent leur hospitalisation au centre de désintoxication de la province de Bengo, a révélé jeudi la directrice de l'Institut national de lutte contre la drogue, Ana Graça.

S'adressant à la presse, la responsable a expliqué que le centre avait la capacité d'accueillir 60 patients en régime fermé et qu'il hébergeait 52 personnes de 15 à 60 ans, dont six femmes.

Bien que le nombre actuel de patients ait facilité le suivi, elle a souligné la nécessité d'accroître la capacité de l'institution à répondre à la demande.

Ana Graça a précisé que le centre est le seul construit et équipé par l'État à la disposition de la population du pays. Le centre a reçu jeudi un don en vivres, vêtements et équipements sportifs de la part de l'Institut Angolais de la Jeunesse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.