Angola: Urgences - Le gouvernement débloque 70 millions d'euros de mesures immédiates

Le gouvernement va débloquer 70 millions d'euros de mesures immédiates pour tenter d'apaiser les personnels des services d'urgences mobilisés depuis trois mois, a annoncé vendredi le ministère de la Santé à l'issue d'une réunion avec les représentants du secteur.

Une large part de ce montant (55 millions) sera consacrée à la généralisation et à la revalorisation d'une prime de 100 euros net mensuels, versée dès juillet "à tous les professionnels des services d'urgence (hors médecins)", a indiqué le ministère.

Cette prime concernera environ "30.000 personnes", a précisé devant la presse la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Une prime de coopération de 100 euros brut mensuels sera en outre mise en place pour les infirmiers et aides-soignants à qui seront déléguées des tâches médicales dans le cadre de protocoles prévus par la loi Santé adoptée mardi au Sénat.

S'y ajoute une enveloppe de 15 millions d'euros censée "permettre aux services d'urgence en tension" de "renforcer leurs effectifs paramédicaux durant la période estivale et de maintenir ainsi un maximum de lits ouverts", selon un communiqué du ministère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.