14 Juin 2019

Angola: Le Parlement veut l'union de la société pour le bien-être de l'enfant

Luanda — La deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale, Suzana de Melo, a estimé jeudi que l'union de la société était impérieuse pour l?exécution des politiques définies par le Gouvernement en vue du bien-être de l'enfant.

Suzana de Melo a dit que le pays disposait d'un cadre juridique et politique enrichi, le défi étant de garantir l'accès égal aux services essentiels et de qualité aux citoyens, en particulier les enfants.

La députée, qui parlait à l'ouverture de l'atelier sur "La vulnérabilité infantile en Angola", a indiqué que 38% des enfants de moins de cinq ans du pays souffraient de malnutrition chronique et qu'un enfant sur cinq se trouvait hors du système d'enseignement.

"Nous avons encore beaucoup à faire, gouvernement, les familles et la société civile, pour que tous les enfants aient le droit de survivre, de s'épanouir et d'atteindre leur potentiel", a-t-elle affirmé.

La parlementaire a noté que l'action du Parlement, en tant qu'organe de la souveraineté de l'État, est guidée par le dialogue avec les citoyens et que la réalisation de ce séminaire incarne la philosophie de la "maison des lois".

Elle a défendu que l'Assemblée nationale approuve des fonds dans le budget général de l'État permettant, à travers les programmes définis par l'Exécutif, de réaliser les priorités pour la satisfaction des droits des enfants.

Par ailleurs, la députée a indiqué que la crise économique qui sévissait dans le pays depuis la fin de 2014 avait accru la vulnérabilité de la population la plus pauvre et avait par conséquent retardé la transition de l'Angola vers un pays à revenu intermédiaire.

Angola

CAN2019 - L'Angola termine 18ème

Les Palancas Negras d'Angola sont classés 18e de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN2019) qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.