14 Juin 2019

Togo: On y va quand même

Le président des FDR (opposition), Dodzi Apevon, a émis des réserves quant à l'organisation des élections locales du 30 juin.

Outre le fait qu'il redoute une absence de transparence, il déplore qu'à la veille de l'ouverture de la campagne, les spécimens de bulletins de vote ne soient pas disponibles. Or, la population doit les voir pour comprendre pour qui voter.

Mais question cependant de bouder le scrutin. Les FDR et les six autres partis formant la coalition 'C7' seront bien au rendez-vous des municipales.

Echaudés par le boycott des législatives fin décembre 2018, les opposants espèrent s'implanter durablement dans la gestion des affaires municipales.

Togo

Un nouveau parti politique pour Faure Gnassingbé

Un nouveau parti politique vient s'ajouter à la centaine sur la scène politique togolaise. C'est le PVEFG… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.