Congo-Kinshasa: Invalidations des élus de l'opposition - Le MLC maintient sa marche pour ce week-end

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) confirme la marche pacifique qu'elle organise ce samedi 15 juin, en vue de protester contre la vague d'invalidations des députés et sénateurs de l'opposition par les juges de la Cour constitutionnelle. Une réunion des états-majors du parti est prévue ce vendredi.

Le cadre de ce parti Jacques Ndjoli a fait savoir qu'il est prévu une marche demain samedi pour manifester leur désapprobation du travail qui est bâclée par la Cour constitutionnelle. « Nous avons une réunion aujourd'hui à 14 heures. C'est au cours de cette réunion que les dispositions particulières seront prises », a-t-il dit.

Pour rappel, le parti de Jean-Pierre Bemba a été amputé de ses 8 élus réduisant le nombre de ses députés de 22 à 16. D'autres analystes qualifient ces arrêts d'une grave provocation de la part de la Cour constitutionnelle, car cela peut engendrer la crise politique en République démocratique du Congo.

D'autre part, Cherubin Okende, porte-parole du coordonnateur de Lamuka, annonce une réunion qui va se tenir ce vendredi 14 juin 2019 entre la coalition et le président de la Cour constitutionnelle, Benoit Lwamba, en vue de voir la lumière sur ce dossier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.