Sénégal: Sortie du procureur sur l'affaire Fallou Sène - Le Sudes/ESR «choqué» et «intrigue»

La sortie du Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye, sur l'affaire Fallou Sène du nom de l'étudiant tué par balles, à la suite des échauffourées qui ont eu lieu au campus de l'UGB, a suscité quelques réactions du monde universitaire.

Le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/Section Enseignement supérieur et Recherche (Sudes/Esr) qualifie cette sortie du Procureur «extrêmement choquante». Oumar Dia estime que Serigne Bassirou Gueye «n'a éprouvé le besoin d'en parler publiquement qu'à l'occasion d'une conférence de presse sur une autre affaire faisant comme si c'était une simple diversion alors que la mort d'un étudiant dans ces conditions-là est une affaire très grave et très sérieuse».

En addition, le secrétaire général du Sudes/esr se dit intrigué dans la mesure où, dit-il, «en l'espace d'une année, deux (02) procureurs (celui de Saint-Louis en mai 2018 et maintenant celui de Dakar) en ont parlée et se sont déclarés à tour de rôle responsables de l'enquête ».

Qu'à cela ne tienne, estime Oumar Dia qui s'attend à ce qu'une véritable justice soit rendue et que l'enquête et le procès qui vont suivre ne soient pas une occasion de jeter en pâture un agent des forces de défense et de sécurité de notre pays avec comme seul objectif de calmer la clameur populaire ou de faire diversion.

Enfin, le Sudes/esr exige que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que de telles tragédies ne se reproduisent plus dans nos universités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.