Cote d'Ivoire: Mutualité - L'exercice 2018 de la Mugefci excédentaire

La mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat était, le jeudi, en Assemblée générale ordinaire à la bourse du travail de Treichville.

L'Assemblée générale ordinaire de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire (Mugefci), s'est soldée le jeudi 14 juin 2019, par un satisfecit, compte tenu du bilan de l'exercice 2018 qui est excédentaire. « Le résultat net global de l'exercice 2018 est excédentaire de 300.574.404 Fcfa contre - 2.401.198.326 Fcfa en 2017, soit une amélioration de 2.701.772.730 FCFA (+113%). En résumé, l'exercice 2018 connaît une forte progression en termes de résultat financier par rapport à 2017, ainsi qu'une amélioration des taux de sinistralité », indique le rapport général de la gestion de la mutuelle des fonctionnaires. Qui se réfère au régime de base, à celui d'Ivoir'santé et du service médical des fonctionnaires qui ont tous réalisés des excédents.

Ce résultat, selon le conseil d'administration, est le fruit des réformes qu'il a entreprises sur les différents régimes de la mutuelle, explique le président Mesmin Komoé. Qui a mis à profit la rencontre statutaire avec les délégués pour expliquer les différentes actions entreprises par le conseil d'administration.

De ses explications, l'on retiendra que la Mugefci est désormais joignable à tout moment au contact suivant : 71 60 60 60, grâce au call center dont il s'est doté pour répondre à plusieurs problématiques. Notamment permettre aux mutualistes l'accès à distance aux services de la Mugefci en tout lieu couvert par le réseau téléphonique.

L'autre résultat salué par les mutualistes est la réactivation des relations entre la Mugefci et les faitières des organisations professionnelles privées de santé. Ce qui aura pour conséquence, l'harmonisation des conventions avec tous les établissements privés de santé.

Les inquiétudes liées à la mise en œuvre progressive de la couverture maladie universelle (Cmu) couplée à la Mugefci et leurs incidences financières sont en train d'être dissipées, compte tenu des propositions faites à l'Etat par le président du conseil d'administration, Mesmin Komoé et qui, à l'en croire, retiennent l'attention des décideurs.

Il s'agit, entre autres, du « paiement à titre exceptionnel par l'Etat en lieu et place des fonctionnaires et agents de l'Etat, pendant la période de carence de trois mois, du montant de leurs cotisations à la Cnam évalué à plus de deux milliards de FCfa, pour palier le risque de rupture de prestations médicales aux fonctionnaires et agents de l'Etat », indique le Pca. Qui rassure : « A l'issue de ce workshop, le représentant de la Primature a marqué sa bonne disposition quant à la prise en compte des recommandations faites par la Mugefci ».

L'autre innovation de la mutuelle des fonctionnaires est l'ouverture d'un centre optique mutualiste. Qui est une société par action simplifiée (SAS) dirigée par un comité de direction composé d'un président, d'un directeur général et de deux membres. Ces différents résultats du conseil d'administration ont été salués par les nombreux délégués qui ont effectué le déplacement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.