14 Juin 2019

Sénégal: 5ème édition du plan «fagaru» - Le service d'hygiène a l'œuvre a partir du 1er juillet

Le plan «Fagaru 5», instrument d'alerte et de riposte qui vise à assurer la prévention contre le paludisme, les maladies diarrhéiques et la maladie à fièvre Ebola, va démarrer à partir du 1er juillet jusqu'au mois de décembre prochain dans la région de Dakar. Faisant l'objet d'un comité départemental et de développement hier, jeudi 13 juin, le major Alla Ngom du service d'hygiène a renseigné que le plan va reposer sur cinq postulats dont le partenariat, avec l'apport des mairies, des autres acteurs pour créer une mutualisation afin de combattre ces maladies de façon large en scrutant les dimensions économiques et sociales.

Pour un montant de 98 millions de nos francs, le plan «Fagaru 5» qui entre dans le cadre de la prévention des maladies diarrhéiques, du paludisme et de la maladie à virus Ebolo, va se dérouler du 1er juillet au 31 décembre courant sur tout le territoire de la région de Dakar. Exécuté par le service d'hygiène national, ce dernier aura l'appui des autres forces de sécurité comme la police et les sapeurs dans la mise en place de ce programme de prévention.

Pour le chef de la sous brigade départementale de Dakar, le major Alla Ngom, cette 5ème édition aura comme particularité de renforcer les connaissances de 200 relais dont 50 par arrondissement hommes et femmes confondus sur la prévention de ces maladies mais également d'opérer des visites à domicile. Sur ce point, le major Alla Ngom a renseigné que : «la sensibilisation pour les ménages va se faire au cours de cette campagne. A cet effet, nous essayerons de toucher 40mille personnes vivant dans ces foyers. Il y aura aussi la lutte anti-vectorielle par la pulvérisation ainsi que le combat au sol des larves victimes de paludisme».

Pour cette édition, 95 écoles, 70 mosquées, 70 daaras et 15 églises ont été retenus pour la désinfection des lieux ainsi que 30 mille talibés et 3mille qui seront aussi sensibilisés sur les techniques de préventions et de détection des dites maladies sans oublier des foras qui seront animés au niveau des 19 communes.

«La prévention est essentielle dans la lutte contre les maladies et l'hygiène en est la pièce matrice. Nous appelons les habitants aux respects des règles élémentaires d'hygiène», a fait savoir le major. Pour le préfet de Dakar, venu présider le comité départemental de développement (Cdd), Dakar offre toutes les conditions favorables à la propagation des maladies diarrhéiques. «A travers le plan Fagaru, l'objectif est de réduire les risques de maladies vectorielles. Avec les activités qui vont être déroulées, on peut à coup sur dire qu'elles vont impacter positivement sur la santé des populations», a avancé le préfet de Dakar, Alioune Badara Sambe, avant d'en appeler : «à l'implication de tous les acteurs pour la réussite de la 5ème édition».

Sénégal

CAN-2019/Sénégal - Algérie (J-1) - Déclarations de joueurs algériens

Déclarations de joueurs de l'équipe nationale de football, recueillies par l'APS, dans la zone mixte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.