Angola: L'infection par le VIH augmente à Lunda Sul

Saurimo — Dix personnes sont décédées et 1.070 autres ont eu un test de dépistage positif du VIH dans la province de Lunda Sul entre janvier et mai de cette année.

Les données résultent d'un total de 14 .104 personnes testées, parmi lesquels les enfants, les adolescents, les adultes et les femmes enceintes, selon une déclaration des autorités locales parvenue vendredi à l'ANGOP.

Sur l'ensemble des patients infectés, 758 seulement suivent un traitement antirétroviral, et que 314 n'ont toujours pas reçu de traitement spécifique et représentent un risque pour la société.

Selon le Réseau provincial des personnes vivant avec le VIH / sida, cela pourrait être l'une des causes de la multiplication des cas de contamination malveillante par des personnes porteuses de la maladie à Lunda Sul.

Concernant le problème, la coordinatrice provinciale de l'organisation, Elisabeth Saraiva, a déclaré jeudi qu'il était fréquent d'enregistrer des cas de contamination malveillante.

"Ceux qui sont intentionnellement infectés doivent rompre la peur et dénoncer les auteurs, afin qu'ils puissent répondre pénalement et décourager de telles pratiques, qui mettent en péril le plus grand bien, les personnes", a-t-elle indiqué à l'Angop.

La responsable a souligné que le manque d'informations et la stigmatisation au sein de la famille étaient l'une des causes qui incitaient de nombreuses victimes à souffrir en silence, ajoutant que, depuis 2010, le réseau n'avait enregistré que trois cas de transmission malveillante.

"Mais nous avons des informations sur de nombreux cas dans la province, mais malheureusement, les victimes préfèrent se taire", a-t-elle ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.