Afrique: BAD - Abidjan reçoit l'assemblée annuelle 2020, Kaba Nialé nommée présidente du conseil des gouverneurs

Les 54e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (Bad) et la 45e assemblée annuelle du Fonds africain de développement (Fad) ont pris fin ce vendredi 14 juin 2019, à Malabo en Guinée Equatoriale.

Pendant quatre jours, les gouverneurs (en général les ministres des finances, de l'économie ou les gouverneurs des banques centrales) ont aussi examiné et/ou approuvé un certain nombre d'activités opérationnelles de l'institution, ses programmes, ses stratégies et ses propositions pour une mise en œuvre par la direction.

Il s'agit entre autres, de l'élection de la ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba comme présidente du Conseil des gouverneurs.

Les 55è Assemblées annuelles de la Bad et 46è Assemblées annuelles du Fad se tiendront à Abidjan en Côte d'Ivoire. Autre décision, l'élection d'un nouveau président de la Bad en 2020. L'actuel président, le Nigérian Akinwumi Adesina a indiqué qu'il est candidat à sa propre succession.

Il a aussi été question de la 15e reconstitution des ressources du Fonds africain de développement (Fad) logé à la Banque africaine de développement (Bad). Elle a débuté le 20 mars 2019 et prendra fin en novembre 2019.

Le nouveau Fad concerne 370 opérations d'investissements d'une valeur estimée à près de 16,8 milliards de dollars américains.

Notons que quelque 3 000 délégués venus du continent africain et des pays partenaires ont pris part aux travaux qui se sont tenus au centre de conférences Sipopo de Malabo en Guinée Equatoriale.

Cette année le thème était "Renforcer l'intégration économique du continent africain".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.