Afrique: Adama Barrow "Super Prix Grand bâtisseur" d'Africa Road Builders pour 2019

Dakar — Le président gambien Adama Barrow a remporté l'édition 2019 du "Super Prix Grand bâtisseur-trophée Babacar Ndiaye d'Africa Road Builders (ARB)", en récompense de son "leadership personnel" dans la réalisation du pont reliant la Gambie au Sénégal, a appris l'APS.

Initié par The Africa Road Builders (ARB), un forum international de discussion et de distinction des acteurs de la route et des transports en Afrique, le "Super Prix Babacar Ndiaye récompense le chef de l'Etat dont le pays initie des projets ou des réalisations exceptionnels en matière de développement des routes, des transports et des mobilités", indique un communiqué.

Le prix de l'édition 2019 a été remis au ministre gambien des Finances et des Affaires économiques, Mamburay Njie, représentant le lauréat, le chef de l'Etat gambien, mercredi dernier à Malabo (Guinée équatoriale), en marge des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD).

Mamburay Njie, dont les propos sont rapportés par le communiqué, a fait part de son "grand honneur de recevoir ce trophée au nom" du président Adama Barrow, "qui l'accepte humblement en reconnaissance de son travail exceptionnel en matière de route et des transports, et de son leadership personnel ayant permis la réalisation du pont +Senegambia+", reliant son pays au Sénégal.

Le pont "Sénégambie", considéré comme un symbole de l'intégration entre le Sénégal et la Gambie, a été inauguré en janvier dernier par le président Adama Barrow et son homologue sénégalais Macky Sall. Il est long de 942 mètres et a été entièrement financé par la BAD.

Le pont "Sénégambie", entre les localités gambiennes de Farafégné et Soma, vise à faciliter le transport des personnes et des marchandises entre le nord et le sud du Sénégal, pays à l'intérieur duquel se trouve le territoire gambien. Les travaux ont été lancés en 2016.

Pendant plus d'une décennie, sous le magistère du président Yaya Jammeh, le gouvernement gambien a souvent fait valoir ses droits de propriété sur le fleuve Gambie pour imposer des taxes jugées surélevées par les transporteurs sénégalais.

Ces derniers ont boycotté le territoire de la Gambie pendant plusieurs mois, en 2016, à cause du décuplement, par les autorités de ce pays, de la taxe à payer pour travers le cours d'eau.

Après son élection à la magistrature suprême, en 2016, le président gambien Adama Barrow avait pris l'engagement de soutenir la construction du pont prévu sur le fleuve Gambie pour faciliter le déplacement des populations entre les régions du nord et celles du sud du Sénégal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.