15 Juin 2019

Afrique: Inger Andersen du Danemark prend ses fonctions à la tête du Programme des Nations Unies pour l'environnement

communiqué de presse

Nairobi, 15 Juin 2019 — L'économiste et l'écologiste Danoise Inger Andersen prend aujourd'hui ses fonctions en tant que directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l'environnement et promet de favoriser des mesures de plus grande ampleur pour répondre aux changements climatiques, à la perte de biodiversité et à la pollution pendant son mandat de quatre ans.

Mme Andersen a été désignée par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies António Guterres et sa nomination a été approuvée par l'Assemblée générale en février 2019.

« Je suis fière et enthousiaste de commencer à travailler pour le Programme des Nations Unies pour l'environnement dans ce magnifique pays qu'est le Kenya à un moment crucial pour l'humanité », a déclaré Mme Andersen. « La bonne intendance de l'environnement n'a jamais été aussi importante. Les changements climatiques, la perte de biodiversité et la pollution sous toutes ses formes posent un danger clair et évident pour la santé de la planète, des êtres humains et pour notre prospérité. »

« Ceci dit, je n'aurais pas accepté ce poste si je n'avais plus d'espoir. Nous savons grâce aux évaluations environnementales et scientifiques qu'il est tout à fait possible pour l'humanité de résoudre les problèmes que nous avons créés. Maintenant et plus que jamais, la volonté d'agir est en place. Nous voyons clairement cela dans l'ambition accrue des gouvernements, la participation renforcée du secteur privé, et, bien sûr dans l'ampleur croissante des mouvements mondiaux dirigés par des jeunes réclamant le changement.

« Dans les semaines et les mois à venir, je travaillerai avec le personnel talentueux et engagé du Programme des Nations Unies pour l'environnement, tous nos partenaires et donateurs afin de définir les priorités d'une organisation qui se trouve au centre de nos aspirations à un monde durable et équitable. »

« Ce que je peux d'ores et déjà affirmer est que le meilleur outil dont nous disposons et l'unité mondiale. Face à des défis aussi monumentaux que ceux auxquels nous faisons tous face, nous réussirons ensemble ou nous échouerons ensemble. Je veillerai à renforcer notre collaboration avec les partenaires du Programmes des Nations Unies pour l'environnement, anciens et récents, à œuvrer pour un environnement sain qui permette à l'ensemble de l'humanité de prospérer. »

Mme Andersen apporte à ce rôle sa passion de la conservation et du développement durable, dont elle a fait preuve tout au long de ses 30 années de carrière dans le domaine de l'économie du développement international, de la durabilité environnementale, de l'élaboration des politiques, de la conception et la mise en œuvre de projets ayant des effets positifs sur le terrain.

Entre Janvier 2015 et mai 2019, Mme Andersen a occupé le poste de directrice générale de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Avant de rejoindre l'IUCN, Mme Andersen a occupé plusieurs postes de direction à la Banque mondiale : elle a servi en tant que Vice-présidente pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, comme Vice-présidente pour le développement durable et cheffe du conseil du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR).

Avant de rejoindre la Banque mondiale, Mme Andersen a travaillé aux Nations Unies pendant 12 ans. Elle a débuté au Bureau des Nations Unies pour la région soudano-sahélienne où elle s'est concentrée sur les problèmes de sécheresse et de désertification, avant d'être nommée coordonnatrice de l'eau et de l'environnement du Programme des Nations Unies pour le développement pour la région arabe.

Le parcours académique de Mme Andersen comprend une licence de la London Metropolitan University North et un Master de la School of Oriental and African Studies de l'Université de Londres, avec une spécialisation en économie du développement.

Elle succède à Joyce Msuya, de la République-Unie de Tanzanie, qui dirigeait l'organisation par intérim depuis la fin de l'année dernière. Mme Msuya continuera à servir l'organisation en tant que directrice exécutive adjointe.

À L'ATTENTION DES JOURNALISTES

À propos d'ONU Environnement

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement, dont le siège se trouve à Nairobi, au Kenya, assure un leadership et encourage les partenariats pour assurer la protection de l'environnement en offrant une vision, en informant et en permettant aux nations et aux peuples d'améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures.

Pour plus d'informations et pour organiser des entretiens, veuillez contacter :

Keishamaza Rukikaire, cheffe du service de presse, ONU Environnement

Afrique

FPHN : la coopération Sud-Sud et les statistiques au cœur des priorités africaines

New York, 17 juillet 2019 (CEA) : Intervenue hier à l’occasion Forum politique de haut niveau pour le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Développement Durable

Plus de: UNEP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.