Ile Maurice: Goodlands - Le «danseur» du véhicule de la police arrêté

La force policière a beau être adepte de Tik-Tok, ce n'est pas pour autant que les limiers apprécient les déhanchements, surtout sur leur véhicule. Jean Francois Percy St Mart, dont la vidéo avait fait le buzz en début de semaine, a été arrêté hier, vendredi 14 juin dernier.

Le clip avait été filmé aux petites heures du lundi 10 juin dernier. Cet habitant de Goodlands, âgé de 28 ans, dansait au milieu de la route à Grand-Baie et l'arrivée d'un véhicule de police ne l'a pas dissuadé. Exaspérés, les policiers l'ont embarqué, mais cela n'a pas calmé le jeune homme. Bien au contraire. Dans le caisson, il a continué à exécuter ses pas...

Mais l'affaire n'était pas au goût des policiers. Jean Francois Percy St Mart a été arrêté hier et fait face à une accusation provisoire de «rogue and vagabond.» Il a concédé qu'il était sous l'influence de l'alcool au moment des faits. Après sa comparution en Cour, il a obtenu la liberté conditionnelle après avoir signé une reconnaissance de dette de Rs 10 000. De plus, il a écopé d'une peine de bonne conduite de deux ans et le non respect de la sentence entraînera trois mois d'emprisonnement.

L'arrestation a été menée par le sergent Forod et la Field Intelligence Office du Nord sous la supervision du surintendant de police Gukhool. Quant à l'enquête, elle est sous la responsabilité du chef inspecteur Toorabally sous la supervision de l'ASP Nucchedy et de l'ACP Cally, Divisional Commander du nord.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.