Mauritanie: Présidentielle - Abda Wone, la voix de Kane Hamidou Baba en Afrique

Pour la présidentielle mauritanienne du 22 juin prochain, le journaliste et spécialiste en communication, Abdarahmane Wone, va diriger celle de la coalition «Vivre Ensemble» en Afrique. Kane Hamidou Baba vient de le désigner comme son porte-parole en Afrique. Abdarahmane Wone qui se réjouit cette nomination, n'a pas manqué de décliner son programme pour mener à bien sa mission.

C'est peut-être son combat contre le racisme et l'esclavage en Mauritanie et en Afrique, et sa capacité de mobilisation qui ont fasciné le candidat négro-africain à la présidentielle mauritanienne, prévue le 22 juin prochain. Le candidat de la coalition «Vivre Ensemble», Kane Hamidou Baba, non moins fondateur du Mouvement pour la Refondation (Mpr) a, en effet, choisi le journaliste et spécialiste en communication, Abdarahmane Wone comme son porte-parole en Afrique.

Toutefois, Abdarahmane Wone plus connu sous le nom de Abda Wone, est loin d'être un novice en politique puisqu'il a commencé à militer dès l'âge de 15 ans et il fait partie des figures symboliques de la lutte contre les injustices en Mauritanie. «Je me réjouis de cette nomination. Je pense qu'au delà de ma personne, c'est tous les mauritaniens de la diaspora et tous les militants d'une Mauritanie non raciale, multinationale et démocratique qui ont été honorés», a déclaré Abda Wone. Ce qui lui fait dire : «je prends cette nomination avec beaucoup d'humilité parce que je sais que je suis suivi par mes ainés, par certains de mes professeurs et par mes frères et sœurs».

Titulaire d'un diplôme d'études supérieures en journalisme à l'Institut supérieur des sciences de l'information et de la communication (Issic) et d'un diplôme de 3ème cycle à Columbia University, le tout nouveau porte-parole en Afrique du candidat de la coalition «Vivre Ensemble» a longtemps été en charge de la communication d'institutions internationales.

Pour ainsi mener à bien sa nouvelle mission, l'auteur de la Plainte contre l'ancien président mauritanien Ould Taya aux Etats-Unis s'est déjà attelé à la tâche. «Je suis déjà entré en contact avec les mauritaniens qui sont en Afrique. Je vais leur faire comprendre qui est Kane Hamidou Baba et leur dire, on a une chance car, c'est toute une coalition qui porte sa candidature et qu'au-delà de sa candidature, cette coalition est une réussite parce que c'était difficile pour les militants que nous étions de nous retrouver autour d'un seul candidat. Et notre campagne a récemment réussi à rallier des personnalités comme le leader du FP, Chbih Ould Melainine», a fait savoir Abdarahmane Wone.

Mieux, dit le lauréat du Prix Afrique du Leadership de la Liberté Publique 2017, «je vais en profiter pour faire comprendre à l'opinion nationale et internationale qu'il y'a encore des manquements à la démocratie mauritanienne tout simplement parce que 25% de l'électorat est privé de vote. Ces 25 % sont les refugiés mauritaniens, les déportés de 1989 et les victimes du recensement discriminatoire», ajoute-t-il. Parmi ses préoccupations, figurent les rapports de voisinage entre la Mauritanie et les autres pays. «Une fois élus, nous ferons tout pour que la Mauritanie ait de très bons rapports de voisinage avec le Sénégal, le Mali, le Maroc et l'Algérie.

La Mauritanie va jouer un rôle important dans l'unité du continent Africain. De par sa position géographique, et de par la conviction des membres de la coalition vivre ensemble, nous allons contribuer au rapprochement entre l'Afrique noire et le Maghreb arabe», soutient le porte-parole de Kane Hamidou Baba.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.