15 Juin 2019

Angola: Le leader du MPLA veut des militants engagés dans des réformes

Luanda — Le président du MPLA, João Lourenço, a déclaré samedi à Luanda qu'il était nécessaire que la direction de son parti soit renforcée par des personnes engagées dans les réformes en cours dans le pays en vue de créer un véritable État démocratique et droit, fondé sur la primauté de la loi.

João Lourenço, qui a tenu ces propos lors de la séance d'ouverture du 7e congrès extraordinaire du MPLA, a précisé qu'il était important de créer une société plus juste qui donnerait aux Angolais des chances égales au niveau de la société et de réussir à réaliser leurs rêves.

Dans son discours devant les membres du Congrès et les invités, le président João Lourenço a fait savoir que le conclave visait à donner la priorité à la cohésion et à l'unité du parti et à réaffirmer le leadership de son président, en élargissant la composition du Comité central, de manière à le rendre plus conforme à la réalité actuelle de la société moralisante, luttant contre la corruption et l'impunité.

Le congrès extraordinaire vise également à définir des stratégies pour des défis tels que les élections locales, à élargir le Comité central et à garantir une plus grande ouverture démocratique avec des bénéfices réels en termes de liberté de la presse et de liberté de pensée, d'expression et de manifestation.

Le leader du MPLA a rappelé que son parti avait remporté les élections législatives de 2017 avec pour devise principale la nécessité d'améliorer ce qui est bien et corriger ce qui est mal, "des mots très nobles et beaux sur le papier, mais dans une certaine mesure difficiles, mais pas impossible de les réaliser".

Il a rappelé que les électeurs avaient massivement voté pour le MPLA parce qu'"ils pensaient que nous étions vraiment capables de construire une société différente dans laquelle ceux qui ont la responsabilité de faire respecter la Constitution et la loi sont les premiers à se conformer afin que, par leur exemple, ils éduquent la société sur la nécessité de respecter le bien public ".

Signalons que, 2. 448 délégués, dont 777 femmes et 1.671 hommes prennent part au congrès extraordinaire du parti au pouvoir en Angola.

Angola

Le Centre orthopédique d'Amboim produit 24 prothèses/mois

Le Centre orthopédique de la municipalité d'Amboim (Cuanza Sul), qui a repris ses services mardi, va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.