Angola: Le REMPE produit des indicateurs réels du tissu entrepreneurial angolais

Ondjiva (Angola) — Le Recensement des Entreprises et Etablissements (REMPE) permettra de produire des indicateurs concrets du tissu entrepreneurial et de l?Etat actuel des entreprises en Angola.

Intervenant vendredi dans une réunion de consultation publique sur le 2e recensement à réaliser en 2019, le vice-gouverneur de la province de Cunene, Edio José a ajouté que ce défi permettrait au gouvernement de définir des politiques et de prendre des mesures bien adaptées à la réalité des communautés.

« La collecte des données sur le tissu entrepreneurial est fondamentale, car elle permet de connaître le nombre d'entreprises et d'établissements commerciaux, leur localisation et classification. Elle facilite l'estimation réelle des besoins actuels dans le domaine économique et social », a affirmé le gouverneur chargé des services techniques et d'infrastructures, à Ondjiva, chef-lieu de la province de Cunene (extrême-sud).

Pour sa part, le coordinateur technique adjoint du Cabinet central du RAMPE, Adão Fernando a dit que par le biais de cet instrument, processus qui va se dérouler jusqu'en septembre 2020, le gouvernement aurait des informations nécessaires à la réalisation des objectifs macroéconomiques du Plan de Développement National (PDN/2018-2022).

Le premier recensement des entreprises et établissements en Angola, qui a permis de dénombrer, jusque là, près de 27.000 établissements commerciaux à travers le pays, a été réalisé en 2003 par l'Institut National des Statistiques (INE).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.