Burkina Faso: Education - La CNSE fait le point des acquis avec le gouvernement

D'entrée, Bonaventure Belem, coordonnateur national de la CNSE a fait remarquer que l'objet de cette conférence n'est pas de répondre à ceux qui qui tirent à boulet rouge sur la CNSE «sans prendre le temps nécessaire de lire et analyser les résultats de la lutte.»

Pour le coordonnateur, cette rencontre avec la presse ne vise non plus, à justifier la levée du mot d'ordre et à faire un bilan exhaustif de leur lutte syndicale mais plutôt de tenir l'opinion informée des engagements que le gouvernement a pris avec le syndicat et qui sont les seules motivations des décisions de la coordination et qu'elle assume. Pour la CNSE, le protocole signé avec le gouvernement a été fait avec beaucoup de précautions dans l'intérêt des travailleurs de l'éducation.

Du statut valorisant, la CNSE dit être parvenue à stabiliser le contenu d'un statut valorisant pour les personnels de l'éducation. «Au terme des travaux sur la question, on retient les éléments d'avancée sur le relèvement du niveau de recrutement, la création de nouveaux emplois, le règlement de la situation des personnels bloqués dans leur carrière ou sans statut, la suppression de certains emplois en vue de raccourcir la durée du parcours dans la carrière, l'élargissement d'opportunité d'évolution dans la carrière par la consécration officielle de passerelle et la création de nouveaux emplois, l'octroi d'une bonification d'un échelon à certains travailleurs, l'aménagement de dispositions particulières pour certaines catégories etc.», fait remarquer M. Belem.

Des avancées sur les autres questions, la CNSE indique que les récentes actions de luttes ont également permis l'octroi aux enseignants en situation de classe, d'une allocation annuelle de 30.000 FCFA pour l'acquisition d'ouvrages pédagogiques, le principe d'acquisition d'ordinateurs à coûts réduits pour les personnels et dont les conditions de l'opération sont en cours de finalisation, la correction substantielle des indemnités de logement, spécifique et de la bonification d'échelon octroyé pour compter du 1er janvier 2018 et de la communication d'informations plus rassurantes sur le dossier des personnels des ex-garderies populaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Education

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.