Afrique: Solidarité - Le Congo et le Maroc scellent davantage leurs liens de coopération

La Fondation Congo Assistance, en partenariat avec l'ambassade du royaume chérifien, organise du 18 au 22 juin, à Brazzaville, la Semaine du Maroc au Congo.

L'événement, couplé au Forum Ifrane des investisseurs et à la soirée de gala de bienfaisance, aura pour cadre le Centre international de conférence et d'affaires de Kintélé qui brasse quotidiennement un grand nombre de visiteurs et touristes. Il sera placé sous le haut patronage de l'épouse du chef de l'Etat, présidente de la Fondation Congo Assistance, Antoinette Sassou N'Guesso, en présence de son altesse royale, la princesse Lalla Meryem, sa marraine.

Plusieurs activités seront organisées pendant les six jours que durera l'activité, notamment sur l'artisanat, l'agro transformation, un forum d'échanges avec les investisseurs marocains, des ateliers et expositions sur l'artisanat, l'art culinaire, etc.

Les autres activités prévues sont le forum économique réunissant des hommes d'affaires, des investisseurs, des entrepreneurs et opérateurs économiques des deux pays (Maroc/Congo); un défilé de caftans, une authentique cérémonie du thé à la menthe; un défilé de mode marocain et congolais; des espaces culinaires pour découvrir la cuisine des deux pays, des expositions des œuvres artisanales; des spectacles de danse du Congo et du Maroc; la musique du terroir; une exposition d'artisanat; des démonstrations de tatouage au henné et d'art de la calligraphie arabe.

Des échanges avec des investisseurs marocains, la présentation de projets à financer, l'écologie et développement durable, l'entrepreneuriat au féminin (rencontres des entrepreneures marocaines et congolaises) et l'agro-industrie (coopératives marocaines et congolaise) seront également au menu.

La Semaine du Maroc au Congo, la première édition du genre

L'événement sera un lieu d'échanges et de formations pour les porteurs des projets congolais respectant le principe et la composante de l'EES (Economie sociale et solidaire) et regroupés par département. Il s'agit d'une rencontre promotionnelle visant à mettre en avant le potentiel, la richesse ainsi que la diversité économique et culturelle des deux pays. Son organisation au Congo permettra de créer des échanges économiques et culturels pour les acteurs de chacun des deux pays.

En l'initiant, la Fondation Congo Assistance s'inscrit dans le concept EES, car ses activités sont fondées sur un principe de solidarité et d'utilité sociale envers la population, les associations et coopératives, les porteurs des projets qui sollicitent un appui.

Pendant presque une semaine, les visiteurs pourront aussi découvrir la transformation de certains produits marocains issus de l'agriculture; la fabrication de plusieurs produits alimentaires; la musique andalouse, pilier de l'identité culturelle marocaine, un genre musical qui n'a pas perdu ses racines arabo-ibériques de plus de six cents ans.

Ces attractions permettront également aux visiteurs de découvrir la diversité culturelle et la civilisation du Maroc, un pays stratégiquement situé entre l'océan Atlantique et la Méditerranée, ce qui lui confère une géographie particulière formée des vallées et des montagnes qui enchantent les touristes avec des vues panoramiques.

Le Maroc est un acteur économique majeur de l'Afrique et le dynamisme de son économie en fait un modèle de développement du continent. La visite du roi Mohammed VI au Congo, en avril 2018, a donné lieu à la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays.

La Semaine du Maroc au Congo permettra aux deux parties d'affermir les liens de coopération qui existent déjà entre elles. Elle sera clôturé par la seconde soirée de gala de charité au profit des œuvres de la Fondation Congo Assistance, en présence du président de la République, Denis Sassou N'Guesso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.