15 Juin 2019

Togo: Mijiyawa en a marre

C'est un coup de gueule du ministre de la Santé et de la protection sociale, Mustapha Mijiyawa, qui ne date que d'hier vendredi. Et il fait suite au constat selon lequel, nombreux sont aujourd'hui les vendeurs ambulants qui parcourent les rues de nos villes pour vendre des médicaments génériques comme de petits pains.

Ce qui est dangereux dans la mesure où, cette façon de vendre les produits est interdite et que la vente des médicaments est uniquement réservée aux réseaux des pharmacies, et enfin, aussi qu'on n'a pas idée des lieux de provenances de ces produits génériques en question.

En tout cas, fort de ce que d'après les statistiques de l'Ordre des Pharmaciens du Togo, 40% des médicaments vendus au Togo sont des faux, le ministre Mijiyawa promet : « Nous allons interdire ces pratiques ».

On espère dès lors que ce coup de gueule du ministre sera un déclic qui permettra aux forces de l'ordre et autres acteurs du secteur des médicaments au Togo, de porter un coup d'arrêt sérieux à cette pratique qui met en danger la vie des populations.

Togo

Un nouveau parti politique pour Faure Gnassingbé

Un nouveau parti politique vient s'ajouter à la centaine sur la scène politique togolaise. C'est le PVEFG… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.