15 Juin 2019

Afrique: Arrêt sur images - Participation de la délégation congolaise à la XXe réunion de l'Association des Sénats d'Europe

La délégation du Sénat congolais a été conduite par son président, Pierre Ngolo.

Extraits de l'allocution du président du Sénat du Congo à la tribune de l'hémicycle du Palais du Luxembourg, à Paris

"Dans l'histoire de mon pays, le Congo, le bicaméralisme est une tradition récente. Institué en 1992, par la Constitution du 15 mars, il connaît une éclipse entre 1997 et 2002, date à partir de laquelle notre parlement vit de façon interrompue avec deux chambres portées par les Constitutions du 20 janvier 2002 et du 25 octobre 2015".

"Quoique jeune, le bicaméralisme est un apport remarquable dans la construction de la démocratie au Congo, surtout dans le contexte d'aujourd'hui, caractérisé par une crise économique et financière qui a mis en évidence l'importance et la nécessité du contrôle dans la lutte contre les antivaleurs, pour la transparence et la bonne gouvernance".

La délégation congolaise conduite

Membres : Jeanne Emilie Ngoto, deuxième questeur du bureau du Sénat, Gabriel Oba-Apounou, président de la Commission Affaires étrangères et coopération du Sénat, Jean Marie Ompebe, président du Groupe parlementaire Union panafricaine pour la démocratie sociale et Bienvenu Ewoko, secrétaire général du Sénat.

Afrique

FPHN : la coopération Sud-Sud et les statistiques au cœur des priorités africaines

New York, 17 juillet 2019 (CEA) : Intervenue hier à l’occasion Forum politique de haut niveau pour le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.