15 Juin 2019

Guinée: Violences meurtrières à Nzérékoré - Le FNDC accuse Bantama Sow et Damaro Camara

Au terme d'une rencontre à son siège ce vendredi 14 juin 2019, la coordination nationale du front national pour la défense de la constitution (FNDC) à fait le bilan des violents affrontements entre opposants à un troisième mandat en Guinée et forces de l'ordre appuyées par des partisans du régime Alpha ce jeudi 13 juin 2019 dans la commune urbaine de Nzérékoré.

Le FNDC tient pour responsables de ces violences, le ministre Bantama Sow, le député Amadou Damaro Camara, le préfet, le gouverneur et le maire de Nzérékoré.

d'un mort, 28 blessés dont 7 graves et 2 dans le coma. Également, le FNDC annonce 38 arrestations dans ses rangs et plusieurs magasins et boutiques vandalisés, a appris un journaliste de Guineematin.com qui était au siège de la PCUD.

« Le préfet et le maire de N'zérékoré avaient juré de réprimer cette manifestation des militants de la démocratie. Et, cette décision de répression prise par les autorités de N'zérékoré est l'exécution de l'appel lancé par le député Amadou Damaro Camara et le ministre Bantama Sow de traquer tous les membres du front national pour la défense de la constitution jusqu'à leur dernier retranchement. Malgré le caractère républicain de la démarche des membres du FNDC de Nzérékoré, la police et la gendarmerie aux ordres de monsieur Alpha Condé président de la république de Guinée et des autorités locales de N'zérékoré ont brutalisé, violenté et arrêté. Pour l'heure, on dénombre un mort, 38 arrestations, 28 blessés dont 7 graves et 2 dans le coma », indique-t-on dans un communiqué lu par Oumar Sylla « Foniké Menguè ».

Et Monsieur Sylla de poursuivre: « La coordination nationale du FNDC regrette et condamne des violences préméditées par des membres du gouvernement en complicité avec les autorités de N'zérékoré. Le FNDC tient pour responsables des conséquences de cette situation: le gouverneur, le préfet et le maire de Nzérékoré, le député Amadou Damaro Camara et le ministre Bantama Sow ».

Par ailleurs, le FNDC demandel aux citoyens d'user de l'article 21 de la constitution pour résister face à toute forme de pression.

Fin de la conférence internationale sur les « Mécanismes nationaux, régionaux et internationaux de lutte contre l'impunité, ... »

La conférence internationale sur « Les mécanismes nationaux, régionaux et internationaux visant à lutter contre l'impunité et à assurer la transparence du droit international » à pris fin ce lundi 15 avril 29019 à Doha au Qatar Cette conférence qui avait réuni plus de 200 personnes pendant deux jours a été organisée par le Comité [... ]...

Entrepreneuriat féminin : ces femmes qui font honneur à leurs congénères L'entrepreneuriat féminin est une large part du développement des états africains de nos jours.Des femmes, jeunes et intelligentes ont pris le parti de défier les pesanteurs traditionnelles pour donner vie à leur rêve. Dans ce sillage, Madina Dansoko est un modèle de réussite, son amour pour l'élevage l'a poussé à s'investir dans celui des poulets [... ]...

Guinée : Alpha Condé promet 2 milliards de francs et deux voitures à deux médias publics Présent à la cérémonie de célébration duème anniversaire du quotidien national "Horoya" et l'agence guinéenne de presse (AGP), le président Alpha Condé a certainement été touché par les conditions dans lesquelles ces deux médias de services publics évoluent. "Nous allons donner un milliard de francs guinéens (GNF) et une pick-up à Horoya et un [... ]...

Guinée

Assassinat de Mamoudou Bolaro Barry - Un sit-in projeté devant l'ambassade de France en Guinée

Les protestations et indignations se multiplient après l'assassinat de Mamoudou Bolaro Barry dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.