16 Juin 2019

Congo-Kinshasa: La Cour constitutionnelle accepte de réexaminer l'invalidation de députés

Le président de la Cour constitutionnelle a reçu une délégation de l'opposition après l'annulation de l'élection d'une trentaine de parlementaires.

La délégation auprès du président de la Cour constitutionnelle était conduite par Jacques Ndjoli. Le député national MLC affirme que le président de la haute cour, Benoît Lwamba, a promis de soumettre à une chambre spéciale toutes les requêtes introduites dans cette affaire d'invalidation des députés.

« Le président de la Cour a dit que dans toute œuvre humaine il y a certainement des imperfections. Voilà pourquoi, aussi bien la loi électorale que la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle prévoient la possibilité de recours pour rectification d'erreur ou d'interprétation », a expliqué Jacques Ndjoli.

Le député espère donc que la Cour constitutionnelle fera diligence à cette démarche. « Nous espérons que la Cour va s'y mettre très rapidement, avec un esprit j'espère renouvelé, avec le président de la Cour lui-même, parce qu'il faut l'avouer, un certain nombre de magistrats nous posent des problèmes de conduite et d'éthique », a-t-il observé.

Daniel Safu, l'une des personnes dont le mandat a été invalidé, attend seulement que justice soit faite. « Qu'on puisse rétablir les députés élus, réellement élus », espère-t-il.

Cette affaire d'invalidation des mandats des députés, pour la plupart membres de l'opposition, a ravivé les critiques vis-à-vis de la Cour constitutionnelle.

Congo-Kinshasa

Infrastructures en RDC - Félix Tshisekedi en visite sur les chantiers

Le président congolais a visité mercredi 17 juillet les chantiers lancés à Kinshasa dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.