16 Juin 2019

Ile Maurice: Vidéos TikTok - Le policier «Hritik Roshan» se fait remettre les pendules à l'heure

Leurs vidéos faites via l'application TikTok ont été vues et partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux durant la semaine écoulée. Des policiers, dont un jeune homme de la Special Supporting Unit (SSU) et une femme affectée à l'Eastern Division, se sont fait remonter les bretelles par leurs supérieurs. Ils ont tous deux écopé d'un «internal warning».

Le policier - pour le plus grand plaisir des demoiselles et des dames, à en croire les commentaires positifs sur son physique sur Facebook - fait montre de ses talents de chanteur-acteur-imitateur sur la chanson Deewana Hai Dekho, du film Kabhi Kushi Kabhi Gham, séquence interprétée par l'acteur Hritik Roshan. La jeune femme pousse également la chansonnette, sans oublier les expressions qui vont avec.

Une appli chinoise qui fait fureur

Le hic, c'est que les deux officiers sont en uniforme sur les vidéos. Ce qui est interdit par les «rules and regulations» régissant la force policière. «Vu que le délit est mineur, l'officier a écopé d'un avertissement», explique un haut cadre de cette branche de la SSU. Cela dit, la force policière met d'avantage l'accent sur le «comportement irréprochable que doivent avoir tous les officiers dans leur travail»

Par ailleurs, l'application TikTok a le vent en poupe depuis plusieurs mois, et pas seulement chez les policiers. Aussi appelée Douyin (NdlR, littéralement «courte vidéo vibrato»), il s'agit d'une application mobile de partage de vidéos et de réseautage social développée par l'entreprise chinoise ByteDance et lancée en septembre 2016. Cette appli, idéale pour les fans de karaoké, «est dédiée à la création et au partage de courtes vidéos musicales. Les utilisateurs se filment face caméra faisant du play-back ou des chorégraphies».

Ile Maurice

Affaire Whitedot - Le DPP veut être mis hors de cause

Les victimes de l'affaire Whitedot ont logé une plainte contre le commissaire de police, le directeur des… Plus »

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.