Cameroun: Chantiers de construction - Les entrepreneurs locaux veulent la primauté

C'est l'une des doléances contenues dans la convention signée jeudi, 13 juin 2019 entre le ministère en charge des Pme et l'Ordre des entrepreneurs du Cameroun.

John Akere, président de l'Ordre des entrepreneurs du Cameroun n'est pas passé par quatre chemins pour parler de la relation de méfiance qui existe entre les entrepreneurs camerounais et les pouvoirs publics. Une situation dont la conséquence directe est la faible présence des entreprises locales sur les chantiers en cours dans le pays. « En fait, le gouvernement a totalement perdu confiance en les entrepreneurs dans la mesure où il préfère travailler avec des entreprises étrangères au détriment de notre économie », a regretté John Akere.

Ce dernier rassure donc : « Le Cameroun a aujourd'hui des entrepreneurs avec les compétences et le capital nécessaires pour réaliser tous les projets gouvernementaux, aussi sophistiqués soient-ils ». La convention signée mercredi dernier entre Achille Bassilekin III, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'Economie sociale et de l'Artisanat (Minpmeesa) et John Akere vise donc à rétablir une relation qui pourrait être fructueuse. Ils sont donc venus ensemble pour mieux faire entendre leurs voix. Près de 600 Pme sont réunies dans ce regroupement pour espérer participer davantage au processus de développement du Cameroun.

Cette plateforme qui va faciliter le dialogue entre les deux parties vise aussi à « renforcer notre assistance technique en terme de services non financiers, c'est-àdire, les aider à être plus performant, mobiliser des informations sur la commande publique et surtout dans le cadre de la recherche des financements. Nous voulons que les Pme soient mieux organisées pour répondre à la commande publique », a indiqué le Minpmeesa, Achille Bassilekin III. C'est donc un engagement pris par les deux parties qui devraient aboutir à une meilleure prise en compte des Pme locales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.