Togo: La campagne des premières municipales depuis 32 ans bat son plein

La campagne a démarré depuis trois jours pour les premières élections municipales togolaises depuis plus de trois décennies, du temps du parti unique. Près de 10 000 candidats sont en compétition pour 1 527 sièges de conseillers municipaux dans tout le pays. Ils battront campagne jusqu'au 28 juin.

Sur un air de caravane, la campagne électorale de ces élections municipales en est à son troisième jour, et les communes sont prises d'assaut comme à la place publique d'Amoutivé Biossé, la commune du Golfe 4.

On chante, on danse pour la liste des indépendants « Mianto kpoe lawoe ».

Clément Attisso Sodogah parle des enjeux de l'élection municipale : « Ces élections sont les plus importantes, dit-il, et je demande à tous les citoyens de se lever et d'aller voter le moment venu pour mettre au propre nos quartiers et entretenir notre environnement. »

Les problèmes sont nombreux et presque partout les mêmes : des égoûts puants dans les quartiers sales, des centres de santé à l'abandon ou des écoles à la recherche d'enseignants.

Sur 643 listes reçues par la Commission électorale nationale indépendante, 78 sont invalidées pour diverses raisons. Parmi ces listes, non des moindres, quatre listes de l'Alliance nationale pour le changement de Jean-Pierre Fabre.

Mais aussi 12 listes de la « coalition des 14 », une liste de l'Union pour la République, au pouvoir, et des indépendants, comme la liste présentée par l'ancien directeur de cabinet de la présidence, Pascal Bodjona, dans la commune d'Agoè-Nyivé 1.

Le spécimen des bulletins de vote n'est toujours pas disponible pour la campagne et ne le sera pas avant mardi prochain. C'est un scrutin à la proportionnelle selon la méthode du plus fort reste.

Quelque 8 000 gendarmes et policiers sont mobilisés au sein de la « force de sécurité des élections » (FOSE 2019). Placée sous le commandement d'un lieutenant-colonel de gendarmerie, Yaovi Okpaoul, cette force va sécuriser la campagne et le scrutin, le 30 juin prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.