16 Juin 2019

Sénégal: Une étudiante de l'Université de Bambey remporte la finale du concours "Ma thèse en 180 secondes"

Dakar — Catherine Penda Mbaye, étudiante à l'école doctorale "science et techniques et sciences de la société" de l'université de Bambey a remporté samedi à Dakar la finale nationale du concours "Ma thèse en 180secondes".

Ce concours est organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en collaboration avec la Direction régionale de l'agence universitaire de la francophonie (AUF) en Afrique de l'ouest.

Créée en 2014, le concours "MT180" est "un concours d'éloquence et de vulgarisation scientifique permettant à des jeunes chercheurs francophones de présenter leurs travaux de thèse à un large public".

Pape Moussa Saliou Guèye, doctorant à l'UCAD, occupe la deuxième place. La troisième est revenue à l'étudiant Mansour Diouf de l'école doctorale "développement durable et société" de l'université de Thiès.

Le prix spécial du public a été décerné à Mada Lucienne Tendeng, de l'Université Virtuelle du Sénégal (UVS) pour sa prestation sur "l'analyse de proximité spatiale et a-spatiale de dispositif et de formation, axée sur le cas de cours de l'UVS".

Catherine Penda Mbaye a remporté la finale à la suite d'une brillante présentation en moins de 180 secondes de sa thèse intitulée "l'analyse des processus de pilotage dans les organisations culturelles sur le prisme de l'approche de qualité : modélisation d'un schéma organisationnel soutenable".

"J'analyse les processus de pilotage parce que je travaille dans une organisation culturelle. Et j'ai remarqué qu'il y'avait des dysfonctionnements au niveau des processus de pilotage. Donc mon but est de rendre ces processus performants", a-expliqué Catherine Penda Mbaye.

Elle a été couronnée à l'issue d'une finale relevée, âprement disputée par seize doctorants, pensionnaires de six universités sénégalaises devant présenter leur thèse durant l'année académique en cours.

Il s'agit de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), l'Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, l'Université de Bambey, l'université de Thiès, l'Université de Ziguinchor et de l'Université Virtuelle du Sénégal (UVS).

"'Je suis toute contente et heureuse encore de porter l'excellence à l'Université de Bambey, sachant que tous les autres candidats n'ont pas démérité parce qu'ils étaient de bons candidats", a dit Catherine Penda Mbaye, après son sacre.

Avec ce prix, elle va représenter le Sénégal à la grande finale internationale qui se tiendra le 26 septembre 2019, au grand théâtre de Dakar, une première pour un pays d'Afrique Subsaharienne, après Montréal, Paris, Rabat, Liège et Lausanne.

"Alors là, je compte encore mettre le paquet pour donner ce trophée au Sénégal alors justement que le Sénégal va organiser ce concours", a-t-elle déclaré tout en sollicitant le soutien de l'ensemble de la population et de ses camarades étudiants en particulier.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Malick Sow, a félicité tous les candidats en lice pour avoir réussi "la prouesse de présenter plusieurs années de recherches en 180 secondes, dans un langage clair et accessible".

Selon lui, cet exercice n'a été qu"'un échauffement" en prélude de la grande finale internationale, laquelle, a-t-il, dit fera de Dakar, "le temps d'un après-midi, la capitale de la science et de l'éloquence".

Sénégal

CAN-2019 (Finale) Sénégal - Algérie (0-1) - Le rêve de tout un peuple se réalise

Le rêve de plus de 42 millions d'Algériens s'est réalisé vendredi soir, après la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.