Congo-Kinshasa: Lamuka - Fayulu et Katumbi, deux combats menés !

L'unité de la coalition Lamuka demeure chimérique à ces jours. Elle l'était peut-être au sein dudit regroupement politique après le rendez-vous politique de Genève, sous la houlette de la Fondation Koffi Annan, jusqu'à la confirmation de la victoire de l'opposant Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 19 janvier 2019, en tant que Chef de l'Etat élu, et de ce fait successeur de Joseph Kabila devenu son partenaire de la démocratie.

L'opposant Martin Fayulu Madidi, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018, clame à haute et intelligible voix la vérité des urnes sans oser reconnaître le pouvoir en place. Son combat, faut-il l'indiquer, se veut tout à fait contraire à celui mené par Moïse Katumbi. Vont-ils cheminer ensemble ?

L'opposant Martin Fayulu Madidi qui, lors de l'élection présidentielle de décembre 2018, a été fondamentalement soutenu par le richissime homme d'affaire congolais et ancien gouverneur de l'Ex Katanga, Moïse Katumbi, autant que par l'ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba Gombo, n'est prêt à rejoindre Katumbi et ses poulains dans l'opposition républicaine. Accroché sans vergogne au combat de la vérité des urnes, et ce bon gré malgré l'investiture le 24 janvier 2019, de l'actuel Chef de l'Etat congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Fayulu Martin ne prête nullement oreille à ceux qui prêchent pour l'opposition républicaine, dont Moïse Katumbi.

Nœud gordien des rixes

Pour ce qui a trait à la pomme de discorde entre ces deux ténors de Lamuka, il sied de noter qu'en dépit du fait que les deux se réclament opposants au régime de Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi reconnaît, quant à lui et ses affidés, le pouvoir du fils de Feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Et pour ce faire, il s'engage à mener une opposition républicaine dont l'enjeu consistera à dénoncer les déviations du pouvoir en place dans la gestion de la res publica. Aux antipodes, le duo Martin Fayulu et Adolphe Muzito, pour ne pas parler jusqu'ici de Bemba et Mbusa Nyamwisi, clame le hold-up électoral et ne reconnait pas l'imperium de Tshisekedi fils. Eu égard à cette appréhension des choses, ces deux leaders de Lamuka récusent, tout compte fait, de confondre leur combat et ainsi réitèrent-ils leur appartenance sans complaisance au clan de l'opposition radicale. Le leader de la Dynamique de l'opposition congolaise, Martin Fayulu Madidi croit, pour sa part, que si les prémisses sont fausses point n'est besoin d'espérer une conclusion positive.

Comme pour dire qu'il n'est pas possible de se passer de son combat contre le mensonge électoral. Va-t-il lâcher un jour ? Car à en croire la dernière sortie médiatique du célèbre Président du club sportif le "Tout Puissant Mazembe", Moïse Katumbi avait promis de mouiller son maillot pour envisager une rencontre entre les principaux leaders de l'opposition et le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo. Il convient de rappeler que c'est en date du 20 mai dernier que l'opposant Moïse Katumbi Chapwe avait regagné le territoire RD. Congolais, après 3 ans d'exil. Relaxé de différents dossiers judicaires qui le mettaient en conflit avec loi congolaise, grâce bien entendu à la décrispation politique initiée par Félix Tshisekedi, il affirme s'inscrire dans une approche républicaine de l'opposition. Ce, dit-il, pour le respect de la Constitution congolaise et le bien-être de la population.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.