Togo: Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

16 Juin 2019

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l'OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé. Il a assisté en fin de semaine au Forum économique Togo-Union européenne.

Lomé vient d'adhérer à cet organe qui aide les pays en développement et les économies émergentes à trouver des solutions innovantes pour promouvoir une croissance durable, réduire la pauvreté et les inégalités, et améliorer la vie des populations.

Il facilite le dialogue entre les gouvernements, en impliquant les acteurs publics, privés et philanthropiques.

Les pays d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie participent en tant que membres à part entière au Centre, où ils interagissent sur un pied d'égalité avec les membres de l'OCDE.

Plusieurs pays africains font déjà partie du Centre, c'est le cas de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Sénégal et du Cap Vert.

'Ce n'est pas la première fois qu'on travaille sur le Togo. Pendant cinq ans, on a collaboré sur différents aspects, notamment le volet protection sociale et l'éducation. L'adhésion du pays va permettre de réfléchir sur les moyens d'étoffer les axes stratégiques contenus dans le plan national de développement', a indiqué Mario Pezzini.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.