Sénégal: Serigne Saliou Samb, "un homme pieux et cultivé" (Pr Moustapha Samb)

Dakar — Le journaliste et analyste politique Serigne Saliou Samb, décédé ce dimanche des suites d'une maladie, était un homme pieux et très cultivé, selon le Professeur Moustapha Samb.

"Serigne Saliou Samb était un homme très pieux, quelqu'un de très cultivé, un homme plein de dignité. Il a vécu sa maladie dans la dignité. Il était généreux, courageux, très ambitieux", a dit à l'APS, M. Samb, qui fut son enseignant en deuxième année au CESTI, avant de l'encadrer en année de maitrise dans le même établissement.

"Il priait beaucoup, il se retirait souvent pour faire la prière, lire le Coran, les Khassaides (les écrits de Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme). Il aimait beaucoup Serigne Touba", a ajouté Moustapha Samb, soulignant qu'entre lui et Serigne Saliou Samb, il y avait "une relation entre un professeur et son étudiant qui s'est transformée en amitié".

"On était très proche", a dit Moustapha Samb qui enseigne la Sociologie de la Communication au CESTI.

Le journaliste et analyste politique Serigne Saliou Samb est décédé ce dimanche à Dakar des suites d'une maladie. Il a été enterré à Touba.

Diplômé du Centre d'études des sciences et techniques de l'information (CESTI) de l'UCAD, Serigne Saliou Samb est un ancien de L'Observateur, entre autres. Il dispensait des cours de journalisme et de communication dans différents établissements dakarois.

Serigne Saliou Samb a soutenu, en 2014, sa thèse de doctorat en Science Politique (Option Relations Internationales), "Les Réseaux de pouvoir politico-économique en Afrique. Contribution à une étude comparative de l'environnement géopolitique des investissements au Sénégal et au Maroc", à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l'UCAD.

Il en avait fait par la suite un ouvrage. Serigne Saliou Samb est aussi l'auteur du livre "Pape Samba Mboup : Ange ou démon ? Confidences, récits et témoignages".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.