Sénégal: Saint-Louis - Le FORJEL déplore la non-déclaration des enfants à la naissance

Saint-Louis — Le Secrétaire du Forum régional des enfants leaders (FORJEL) de Saint-Louis, Mame Mody Cissé, a déploré dimanche la non déclaration des enfants à l'état-civil, relevant que 60.000 élèves sur un nombre de 260.000 candidats à l'examen du certificat de fin d'étude élémentaire (CFEE), n'ont pas d'extraits de naissance.

S'exprimant lors de la célébration de la 29eme édition de la journée de l'enfant africain, il s'est insurgé contre la non-déclaration des enfants dès leur naissance, ce qui est, selon lui, "une entrave à leur droit à l'éducation".

Mody Cissé a invité les parents et les autorités à faire face à cette situation, pour "le respect d'un droit fondamental des enfants", c'est-à-dire "la déclaration de leur naissance".

La célébration de la journée de l'enfant africain a été également marquée par une randonnée pédestre à travers les artères de la ville de Saint-Louis.

Cette manifestatiion visait à sensibiliser les populations sur les nombreux abus faits aux enfants, les viols, tortures, les harcèlements en milieu scolaire, le non-respect de leur droit à l'éducation et à la sante, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.