Ile Maurice: «Meal for night-duty» - Le commissaire des prisons change d'avis

«365 zour lor 365 napa kapav manz zis dipin diber la vache qui rit.» Plus d'une centaine de gardiens de prison - surtout ceux qui travaillent sur le dernier shift qui s'étale de 19 à 7 heures du matin - ont exprimé leur mécontentement sur la nourriture servie par l'établissement.

Selon eux, celle-ci était loin d'être adéquate et ils avaient exprimé le désir d'apporter leur propre repas. Après une visite à la prison centrale et à l'Eastern High Security Prison, le commissaire des prisons, Vinod Appadoo, a décidé d'émettre le 10 juin une nouvelle circulaire sur le «Meal for Night-Duty Officers»

Après réflexion,le comité de management des prisons a décidé de ne plus servir aux night-duty officers un repas composé uniquement d'un pain beurré avec de la vache qui rit, un gâteau, un yaourt et deux tasses de thé. Désormais, les gardiens pourront apporter leur repas et le manger avant d'entamer leur shift à 19 heures. Une fois à l'intérieur, ils auront droit à une tasse de thé ou de café jusqu'à 7 heures le lendemain, mais ils ne sont pas autorisés à apporter des bouteilles d'eau. Cette nouvelle décision fera l'objet d'un projet pilote de trois mois.

Sollicité, le commissaire des prisons a voulu clarifier sa décision sur la circulaire : «Je ne suis pas l'auteur de cette nouvelle mesure. J'ai été à l'écoute d'au moins 300 officiers qui étaient en faveur d'apporter leur propre nourriture. Nous avons sollicité une réunion avec les DCP Officers, les Prison Officers-in-Charge, le Chief Catering Administrator, le Finance Manager, le Procurement Manager, le HR Manager afin de les informer de cette décision.»

Le commissaire des prisons ne voit pas cette mesure d'un mauvais œil. «C'est un traitement humain car une personne normale dîne à 19 heures et va ensuite se reposer. C'est la même chose pour un gardien de prison. Il aura trois heures pour dormir, c'est le temps de récupération auquel il a droit durant le night shift. Je ne pense pas qu'il aura faim entre-temps.»

Vinod Appadoo ajoute que «pour le night shift, les gardiens ont droit à un retaining fee et un night bonus. Nous sommes conscients qu'ils ont besoin d'une motivation monétaire. Le night duty allowance se compose du retaining fee qui coûte Rs 1 million par mois et du night attendance bonus qui coûte Rs 519,000 par mois.» Le problème de bouteille d'eau sera, lui, réglé par l'installation de water dispensers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.