17 Juin 2019

Angola: Un nouveau financement du FMI

L'instutution finanncière vient d'accorder au pays 248,15 millions de dollars américains au titre d'une facilité élargie de crédit (FEC).

Le financement vise à appuyer le plan de réformes initié par le gouvernement du président Joao Lourenço pour apporter "un nouveau souffle" à l'économie angolaise. Il s'agit ainsi de poursuivre sa stratégie d'assainissement du secteur bancaire, de réduction des risques budgétaires et de mobilisation des recettes hors pétrole. L'objectif étant de réduire la dépendance de l'économie face au pétrole.

"Les autorités angolaises ont fait preuve d'un engagement ferme à l'égard des politiques menées dans le cadre du programme soutenu par le Fonds", a déclaré le premier directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), David Lipton. "Toutefois, l'affaiblissement de l'environnement extérieur, notamment la volatilité accrue des cours internationaux du pétrole brut, pose des défis à leurs efforts de réformes", a-t-il précisé.

L'Angola essaye d'attirer des investissements étrangers pour financer ses projets de développement tout en réduisant sa dette. Il avait obtenu, en 2018, un prêt de 3,7 milliards de dollars auprès du FMI. Le nouveau financement portera à 1,24 milliard de dollars l'ensemble des décaissements effectués au titre de la FEC.

Angola

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.