17 Juin 2019

Sénégal: Réflexions sur l'impact du sport dans la vie des Africains du 20 au 22 juin

Dakar — Un panel portant sur l'impact du sport sur la société s'ouvre jeudi à Dakar, à l'initiative du WARC (Centre ouest africain de recherches), en partenariat avec l'Université de l'Ohio aux Etats Unis d'Amérique et le département d'histoire de l'université Cheikh Anta Diop, a appris l'APS.

Selon un communiqué, cette rencontre dont l'ouverture officielle est prévue à 9 heures, dans les locaux du WARC (Fann-Résidence), va porter sur le thème "Sports populaires et sports de masse dans le quotidien des Africains", en articulation avec plusieurs sujets comme "Sport et Histoire, histoire du sport, évolution et mutations".

"Les relations symboliques entre les sportifs et la société, le sport et les sentiments nationalistes et sectaires, immigration, nation, et discours identitaires dans le sport, le sport face à la violence et aux enjeux sécuritaire", compte parmi les sous-thèmes au menu de ce panel prévu pour se poursuivre jusqu'au 22 juin.

De même que "l'éducation physique et sa place dans le sport national et la société en général, l'impact de l'organisation de méga-événements sportifs (par exemple, Jeux olympiques de la jeunesse au Sénégal 2022)".

Des universitaires sénégalais et d'autres venus d'horizons diverses vont prendre part à cette rencontre dont le Camerounais Hervé Kouamou de l'Université de Nanterre (France) est l'un des animateurs.

Ce dernier va introduire, samedi 22 juin, le thème suivant : "La Lone Star (Liberia) comme représentation nationale durant les années de guerre".

L'équipe nationale du Liberia, pendant cette période de guerre civile, qui a été déclenchée fin 1989 et qui s'est poursuivie jusqu'en 1996-1997, a été conduite par son capitaine George Weah, seul Africain Ballon d'or mondial.

Elu récemment par le magazine "Onze Mondial" meilleur footballeur de la décennie, Weah, après sa retraite sportive, a mené une brillante carrière politique qui l'a mené à la présidence de la République du Liberia en décembre 2017.

"Les pratiques sportives en Egypte ancienne", est un thème qui sera introduit vendredi par l'universitaire Mamadou Nassiré Sarr du département d'histoire l'université Cheikh Anta Diop.

Ndèye B. Tall du WARC va parler vendredi de "L'impact de la lutte traditionnelle dans la cohésion du groupe social et rôle des femmes dans les mutations notées ces derniers temps au Sénégal".

L'organisation de la rencontre, qui démarre ce jeudi et sera clôturée samedi, "n'a aucun lien avec la tenue de la CAN 2019" (21 juin au 19 juillet), précise le WARC.

Il précise dans une note d'information que la tenue de cette rencontre vise à "promouvoir l'étude du sport africain en tant qu'espace interdisciplinaire de recherche et de dissémination du savoir".

"En février 2004, l'Université de l'Ohio a accueilli la première édition de la conférence +Sport in Africa+ (renommé Sports Africa depuis 2014)", rappelle le document.

"Au cours des 12 dernières éditions de cette conférence entre 2004 et 2017, divers thèmes tels que Jeunesse, Genre, Santé, Communication, Développement, Politique, Mondialisation, Subalternité et Justice Social, l'Education Physique ont été abordés par des spécialistes du sport, des universitaires, et des praticiens africains, américains et européens provenant des Universités et de organisations spécialisées gouvernementales et non gouvernementales", ajoute le même document.

Sénégal

CAN-2019/Sénégal - Algérie (J-1) - Déclarations de joueurs algériens

Déclarations de joueurs de l'équipe nationale de football, recueillies par l'APS, dans la zone mixte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.