Sénégal: Braquage à Ndiagne dans la commune de Ouonk - Un camion brulé, de l'argent, des téléphones portables et un vehicule 4x 4 emportées par des individus armés

Quatre individus, armés au poing et munis de coupe coupe ont fait irruption dans le village de Ndiagne dans la commune de Ouounk hier, dimanche 16 juin, pour y perpétrer un braquage que certains qualifient déjà d'actes de banditisme.

Un camion d'extraction de sable a été pris pour cible par ces individus armés qui ont brûlé ce camion avant de s'en prendre à cinq personnes à bord. Ces dernières seront prises en otage avant d'être libérées quelques minutes après par les assaillants qui ont emporté avec eux une somme d'argent estimée à 600.000 francs CFA et un véhicule 4X4. Parmi les personnes prises en otage puis libérées figure un chinois du nom de Zhou YANG.

Le chauffeur du camion Ibrahima Ciss et son apprenti Pape Mbagnick Faye ont pu s'échapper. Ils se sont rendus à la brigade de gendarmerie de Bignona pour alerter les hommes en bleu. Deux poclains ont été sabotés par les hommes armés qui ont également emporté des téléphones portables. Si une enquête est ouverte par la gendarmerie, il reste que les langues se délient et les interrogations fusent de partout sur ce braquage perpétré dans cette localité des «kalounayes» réputée par son accalmie. Ces individus armés dont on ignore l'identité se sont évaporés dans la nature emportant un véhicule 4X4. Ce véhicule emporté par des hommes armés s'ajoute à d'autres déjà saisis toujours par ces «malfaiteurs».

Braquage suivi de véhicule emporté : c'est désormais le modus operandi des hommes armés depuis quelques temps dans leur forfait dans cette partie Sud du pays. Même si ces actes isolés n'ont aucune incidence majeure sur la dynamique de paix enclenchée, il reste qu'ils installent une dose de psychose chez les populations qui, pour la plupart qualifient ces actes de pur banditisme dans cette partie sud où le conflit qui y a sévi ouvre à toutes sortes d'agissements.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.