Togo: Criminalité environnementale

17 Juin 2019

Chasser l'intrus, il revient au galop ! Les vendeurs de sable et graviers marins - activité strictement interdite - sont de retour le long de la Nationale 1.

Il y a 5 mois, une vaste opération de police avait permis de faire cesser ce commerce en partie responsable de l'érosion côtière.

L'Agence nationale de gestion de l'environnement (ANGE) va déployer l'artillerie lourde. Amendes et tribunal pour les contrevenants. Seul moyen pour leur faire comprendre la loi.

Mais les acheteurs sont autant coupables et risquent à leur tour d'être poursuivis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.