17 Juin 2019

Cameroun - Ghana - De nombreux points de convergence

« Je remercie le président de la République du Ghana de m'avoir envoyé auprès du président Paul Biya. J'ai beaucoup appris auprès de lui à l'issue de cet entretien. C'est un homme dont l'expérience et la sagesse sont reconnus et apprécié ».

Ainsi s'exprimait sur le perron du Palais de l'Unité vendredi dernier, le ministre de la Sécurité nationale de ce pays de la côte ouest-africaine, Albert Kan Dappah après près d'une heure d'audience avec le président de la République, Paul Biya. Ce n'est pas si souvent que des émissaires de ce pays sont reçus en ces lieux. Pourtant, l'hôte du chef de l'Etat n'a pas manqué de révéler que les deux pays ont de nombreux points en commun.

L'émissaire du président Nana Akufo-Addo l'a révélé à la presse à l'issue de l'entretien, il a beaucoup été question de sécurité lors de l'échange avec le président Paul Biya. Le Ghana, comme le Cameroun, est situé sur le golfe de Guinée et doit ainsi faire face aux questions liés à la piraterie maritime notamment. Il est donc normal que les deux hommes d'Etat, élus à la tête des deux pays, puissent partager leurs expériences en vue de trouver des solutions à ce problème. Le Cameroun, comme le Ghana, est un pays essentiellement agricole. Cet Etat de l'Afrique de l'Ouest est du reste l'un des premiers producteurs mondiaux de cacao. Que l'on retrouve également au Cameroun. La visite de son ministre de la Sécurité nationale dans notre pays se situe au lendemain de la décision prise par ce pays, avec la Côte d'Ivoire, de suspendre les ventes de cette matière première sur le marché international pour fixer de meilleurs prix d'achat à la tonne.

Albert Kan Dappah a révélé que la décision prise par les deux premiers producteurs mondiaux de l'or brun a besoin du soutien des autres producteurs africains, dont le Cameroun, en vue de permettre aux agriculteurs, et partant, à nos pays de vivre pleinement du fruit de leur travail. Sur le plan politique, le Cameroun et le Ghana siègent au sein de nombreuses organisations internationales. La première est certainement l'Union africaine qu'ils ont contribué à mettre sur pied en mai 1963 sous l'appellation d'Organisation de l'Unité africaine (OUA). Ils sont également membres de l'Organisation des nations unies (ONU) et du Commonwealth.

Cameroun

Cameroun anglophone - Nouvelle journée ville morte à Kumba

Les « Ghost Town » (villes mortes en français), voilà l'une des armes utilisées par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.