Angola: Cunene a besoin de polygones forestiers

Ondjiva — La nécessité de créer des polygones forestiers pour atténuer les effets de la sécheresse dans la province de Cunene a été défendue lundi par le responsable de l'Institut de développement forestier (IDF), Dumbo Mupei.

Cunene est la région méridionale du pays fortement touchée par la sécheresse, où ce phénomène est cyclique, a-t-il exipliqué dans une interview accordée le même jour à l'ANGOP, dans le cadre de la Journée mondiale de la lutte contre la sécheresse et la désertification.

Dumbo Mupei a fait savoir que les polygones forestiers ont une grande utilité car qu'ils servent à la reconstitution de la forêt et à la création de rideaux pour capter les vents violents.

Depuis 2010, Cunene dispose d'une pépinière située dans la municipalité d'Ombadja, à 96 kilomètres d'Ondjiva, qui produit des plants de différentes espèces de plantes, avec une production actuelle de 50.000 plants par an.

Depuis octobre 2018, la province de Cunene a connu une forte sécheresse, touchant 857.443 personnes sur un total de 171.488 familles et un million de têtes de bétail.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.