Maroc: Les lipides laitiers contribueraient à réduire le risque cardiovasculaire

Manger du fromage, bon pour votre coeur ? Selon un consortium de chercheurs français, piloté par l'Inra, certains lipides présents dans les produits laitiers pourrait réduire le risque de maladies cardiovasculaires, chez les personnes à risque.

Les lipides polaires laitiers, des atouts santé

Ce sont les "lipides polaires" qui auraient des effets bénéfiques sur le coeur. On les retrouve principalement dans la crème et le babeurre, dans lesquels ils stabilisent les gouttelettes de matière grasse et influent donc sur leur texture. Un communiqué de l'Inserm souligne aussi leur "rôle physiologique crucial", dans la mesure où "ils sont des constituants essentiels des membranes cellulaires".

De précédents travaux, menés sur des animaux, avaient montré les effets positifs des lipides polaires sur le métabolisme du foie et la régulation du taux de cholestérol. Mais cette nouvelle étude est la première à porter sur des volontaires humains, présentant des risques cardiovasculaires.

Des résultats significatifs chez les femmes ménopausées en surpoids

Celle-ci a été réalisée en collaboration avec l'Inserm, les universités de Lyon 1 et de Clermont-Auvergne, les Hospices Civils de Lyon, et les centres de recherche en nutrition humaine Rhône-Alpes et Auvergne. Les chercheurs ont étudié plus spécifiquement 58 femmes ménopausées et en surpoids, pendant quatre semaines.

Leur objectif était d'examiner si les lipides polaires ont un impact sur le métabolisme, le microbiote et les marqueurs de la santé cardiométabolique. Pour ce faire, ils ont réalisé une étude randomisée à double aveugle. Cette méthode consiste à tester l'efficacité d'une substance en l'administrant à un ou plusieurs groupe(s) de sujet(s), tandis que les autres reçoivent un placebo. Ni les patients, ni les chercheurs n'ont connaissance de la substance reçue, ce qui permet d'obtenir un résultat totalement neutre.

Les scientifiques ont donc fait consommer quotidiennement aux participantes des fromages à tartiner, plus ou moins enrichis en lipides polaires laitiers, en plus de leur alimentation habituelle. Au bout de quatre semaines, la consommation de produits riches en lipides polaires a permis de réduire significativement les taux de cholestérol LDL et des marqueurs lipidiques de substitution, ainsi que le risque de maladies cardiovasculaires.

Les lipides polaires réduisent l'absorption intestinale du cholestérol

Pour comprendre ces effets bénéfiques, il faudrait regarder du côté de l'intestin. Les lipides polaires laitiers et le cholestérol formeraient un complexe dans l'intestin grêle. L'intestin ne pourrait pas l'absorber, et il serait donc éliminé par les selles.

"Les données actuelles montrent pour la première fois chez l'homme que les lipides polaires peuvent améliorer la santé cardiométabolique, en diminuant plusieurs marqueurs lipidiques cardiovasculaires ; notamment en réduisant l'absorption intestinale du cholestérol par le biais d'interactions spécifiques dans l'intestin, sans perturber le principal phyla bactérien du microbiote", expliquent les chercheurs dans le résumé de l'étude.

Selon eux, ces résultats pourraient permettre d'élaborer de nouvelles stratégies nutritionnelles, pour les personnes à risque face aux maladies cardiovasculaires.

Ils pourraient aussi contribuer à "diversifier les ingrédients utilisés par l'industrie agroalimentaire", en utilisant les lipides polaires pour remplacer la lécithine de soja, par exemple.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.