17 Juin 2019

Cameroun: Maurice Kamto, Penda Ekoka, Albert Dzongang et autres terrorisés en prison

Incapables de les juger, le régime de Yaoundé a opté pour la mort d'abord psychique puis physique des membres de la coalition.

Adoptant des techniques dignes de sauvages et de voyous, ayant eu une sale éducation et qui se retrouvent avec un peu de pouvoir, ils veulent déjà détruire certaines familles.

Ainsi, le lieutenant colonel Misse, juge d'instruction au tribunal militaire a trouvé comme nouvelle technique de dire aux femmes reconnues des prisonniers politiques que leurs maris en détention se sont mariés à d'autres femmes en prison qui viennent régulièrement leur rendre.

Il ya dans cette démarche une volonté de briser des familles mais aussi de briser psychologiquement les détenus. S'attaquer aux femmes des détenus politiques voilà donc ce que ces vieux qui passent leur temps à transmettre les maladies et la sorcellerie aux jeunes filles ont trouvé. Ce sont des hommes comme vous. Battez-vous et laissez leurs femmes.

Tenez ils ne s'arrêtent pas là. Ils interdisent désormais de délivrer les permis de visite comme il se doit. Ainsi, un visiteur doit attendre 1 semaine voir deux pour quelques heures de visite.

Même si le visiteur vient de l'étranger. A titre d'exemple, une tante qui vient rendre visite à un détenu doit prouver qu'ils sont de la même famille. Elle doit passer une interview et attendre une semaine voir plus pour savoir si elle a l'autorisation.

Le ravitaillement des prisonniers politiques est donc plus que jamais compromis. Ils ne sont pas en sécurité en Kondengui. Tout montre que le régime de Yaoundé prépare un sale coup.

À cette allure ne soyez pas surpris qu'un jour nous apprenions qu'un leader de la coalition est décédé à Kondengui. Il faut commencer sérieusement à penser à toutes les alternatives. C'est une question de survie. Avec des sauvages peut-être il faudra utiliser des méthodes de sauvages.

Cameroun

CAN 2019 - La succession du Cameroun se joue entre le Sénégal et l'Algérie

Le vendredi, le successeur du Cameroun vainqueur de 2017, sera connu. L'Afrique va consacrer son nouveau champion… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.