18 Juin 2019

Afrique: Assemblées annuelles BAD 2019 - Voici le communiqué final, beaucoup de décisions prises

communiqué de presse

Les assemblées annuelles 2019 de la Banque Africaine de développement (Bad) ont pris fin à Malabo en Guinée Equatoriale le 14 juin. Beaucoup de décisions ont été prises. Ci-dessous le communiqué final des gouverneurs de l'institution financière de l'Afrique.

Communiqué de la cinquante quatrième assemblée annuelle du conseil des gouverneurs de la Banque Africaine de Développement Bad et de la quarante cinquième assemblée annuelle du conseil des gouverneurs du fonds Africain de Développement FAD

Malabo, Guinée Équatoriale 11 - 14 Juin 2019

Nous, Gouverneurs, représentant les pays membres de la Banque africaine de développement et les États participants au Fonds africain de développement (ci-après désigné « le Groupe de la Banque »), réunis à Malabo en Guinée équatoriale, du 11 au 14 juin 2019 pour les Assemblées annuelles 2019 sous la présidence de M. CESAR AUGUSTO MBA ABOGO, Gouverneur de la République de Guinée équatoriale, Ministre des Finances et Président des Conseils des gouverneurs :

Nous félicitons de la présence de Son Excellence M. TEODORO OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la République de Guinée Equatoriale, Sa Majesté le Roi LETSIE III, Roi du Royaume du Lesotho, Son Excellence M. FÉLIX ANTOINE TSHILOMBO TSHISEKEDI, Président de la République Démocratique du Congo, l'Honorable AMBROSE MANDVULO DLAMINI, Premier Ministère du Royaume d'Eswatini, Son Excellence MOUSSA FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l'Union Africaine, M. le Ministre LOUIS PAUL MOTAZE, représentant Son Excellence M. Paul Biya, Président de la République du Cameroun, M. le Ministre FELIX MOLOUA, représentant Son Excellence M. Faustin Archange Touadera, Président de la république Centrafricaine, Mme le Ministre CLAUDINE UWERA, représentant Son Excellence M. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, M. le Ministre ADAMA KONE, représentant Son Excellence M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire, Honorable Chefs des Institutions de la République de Guinée Equatoriale, Excellences, Ambassadeurs et Membres du Corps Diplomatique ;

Approuvons les déclarations du Président des Conseils des gouverneurs, M. CESAR AUGUSTO MBA ABOGO, et du Président du Groupe de la Banque, M. AKINWUMI A. ADESINA, qui ont exprimé notre gratitude au gouvernement et au peuple de la République de Guinée équatoriale pour avoir accueilli ces Assemblées annuelles et pour leur hospitalité et leur immense contribution au succès de ces rencontres ;

Prenons bonne note de la déclaration de Son Excellence M. TEODORO OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la République de Guinée équatoriale qui a salué les impacts réalisés dans l'exécution des programmes de développement, en particulier dans le domaine de l'intégration régionale, et a encouragé le Groupe de la Banque à poursuivre ses efforts dans ce sens ;

4. Notons les déclarations faites lors du Dialogue des gouverneurs, notamment la confirmation que l'intégration régionale reste l'un des avantages comparatifs majeurs du Groupe de la Banque. Nous exhortons le Groupe de la Banque à poursuivre les initiatives en cours, avec un accent sur : des investissements dans des infrastructures de qualité ; un dialogue et soutien renforcés en faveur de l'harmonisation des politiques et des cadres réglementaires ; des investissements dans des projets avec une empreinte régionale et qui favorisent la paix et la sécurité ;

Réaffirmons notre ferme soutien au Groupe de la Banque. À cet égard, nous saluons les progrès réalisés par le Comité consultatif des gouverneurs (CCG) dans les discussions en vue d'une septième augmentation générale du capital (AGC-VII) de la Banque africaine de développement. Nous autorisons le CCG à poursuivre ses discussions lors de leur dernière réunion en septembre, sur un ensemble de mesures institutionnelles, opérationnelles et financières pour renforcer les capacités de la Banque. Nous nous réunirons à nouveau lors d'une session extraordinaire en octobre 2019, afin d'examiner le rapport final du CCG concernant l'AGC-VII ;

Remercions le Canada d'avoir mis à la disposition de la Banque un capital appelable temporaire d'une valeur maximale de 1,1 milliard de dollars des Etats pour l'aider à protéger sa notation AAA. Nous avons approuvé cette augmentation temporaire des ressources du capital autorisé de la Banque et sa souscription par le Canada ;

Prenons bonne note des négociations en cours en vue d'une quinzième reconstitution des ressources du Fonds africain de développement (FAD-15) et attendons avec intérêt un résultat rapide et fructueux ;

Approuvons la demande de l'Irlande de devenir un État participant au Fonds africain de développement et un membre de la Banque africaine de développement ; et autorisons une augmentation spéciale de capital à cet effet. Nous encourageons la conclusion rapide de toutes les procédures visant à mettre en œuvre ces décisions ;

Dans le droit fil du thème de la présente édition des Assemblées annuelles à savoir : « l'intégration régionale pour la prospérité de l'Afrique », encouragerons le Groupe de la Banque à continuer à œuvrer avec l'Union africaine et les Communautés économiques régionales (CER) pour accélérer l'intégration, la transformation économique et sociale de l'Afrique, notamment en vue de l'entrée en vigueur de l'Accord établissant la zone de libre-échange continental, qui devrait permettre d'améliorer la croissance, la compétitivité et le climat des affaires, et d'assurer un investissement et un développement accrus des chaînes de valeurs mondiales au niveau régional et continental ;

Encourageons le Groupe de la Banque à se concentrer sur ses avantages comparatifs, dans le contexte international du développement, tout en explorant les domaines de synergies et de coordination avec d'autres partenaires afin d'accélérer la réalisation de ses cinq objectifs prioritaires, des objectifs de développement durable en Afrique ainsi que de ceux de l'Agenda 2063 de l'Union africaine ;

Nous nous félicitons de l'évaluation indépendante du Modèle de développement et de prestation des services (DBDM) du Groupe de la Banque. Tout en reconnaissant les progrès effectués dans sa mise en œuvre, nous invitons la Banque à redoubler d'efforts pour renforcer sa capacité à gérer les risques, à instaurer une culture de la performance plus forte, à améliorer la responsabilisation et l'efficacité, et à mettre en œuvre des opérations de grande qualité, apportant de la valeur et ayant un impact sur le terrain ;

Invitons le Groupe de la Banque à accroître son soutien à ses pays africains pour renforcer leurs capacités en matière de mobilisation des ressources domestiques, de gestion des finances publiques, de gestion et de transparence de la dette, de lutte contre la corruption et les mouvements illicites de capitaux ;

Renouvelons nos encouragements à soutenir les investissements destinés au secteur privé en Afrique. À cet égard, nous faisons appel au Groupe de la Banque pour accroitre son appui aux réformes de politiques sectorielles et réformes réglementaires qui contribuent à l'instauration d'un environnement favorable aux affaires ;

Demandons au Groupe de la Banque de renforcer son efficacité, y compris en développant des approches régionales, et de répondre aux besoins spécifiques des pays fragiles et en situation de conflit ;

Demandons qu'une attention soutenue soit accordée à l'agenda climatique, y compris la mise en œuvre de l'Accord de Paris et l'utilisation continue des énergies renouvelables pour parvenir à une croissance économique inclusive ; Les Etats Unis d'Amérique ne rejoignent pas le consensus sur ce paragraphe ;

Demandons de renforcer les capacités du Groupe de la Banque pour une meilleure mise en œuvre de ses sauvegardes sociales et environnementales, et de poursuivre l'amélioration de son mécanisme de redevabilité afin que les parties ayant subies un préjudice puissent se faire entendre et obtenir réparation ;

Nous réjouissons du lancement réussi du Forum pour l'investissement en Afrique, de la forte mobilisation des investisseurs qui se sont engagés à financer des projets en Afrique à hauteur de 38,7 milliards d'USD, et de l'émergence du Forum comme une plateforme de transactions pour orienter les investissements institutionnels et les sources de financement mondial vers l'Afrique. Nous encourageons le Groupe de la Banque à poursuivre ses efforts en vue de l'opérationnalisation de la plateforme digitale du Forum ainsi que de l'amélioration de son efficacité et soutenabilité financière, afin de permettre au Forum de mobiliser de nouvelles promesses d'investissements pour les projets en Afrique ;

18.Demandons au Groupe de la Banque d'accroitre ses efforts dans la création d'emplois, d'un point de vue quantitatif et qualitatif, notamment en offrant des opportunités pour les jeunes, afin d'aider à endiguer les flux migratoires partant du continent. Par conséquent, nous appelons à la mise en œuvre diligente de l'initiative Emplois pour les jeunes du Groupe de la Banque ;

Encourageons un engagement plus fort en faveur de l'égalité des genres dans les opérations du Groupe de la Banque afin d'améliorer le progrès humain et la transformation structurelle dans les pays membres régionaux. À cet égard, nous félicitons le Groupe de la Banque pour les partenariats qu'il développe pour accroitre l'émancipation financière de la femme et son accès au financement, y compris à travers l'Initiative pour favoriser l'accès des femmes au financement en Afrique (AFAWA) ;

Félicitons les Conseils d'administration, la Direction et le personnel du Groupe de la Banque pour la performance opérationnelle et financière de 2018 ; et saluons l'opinion sans réserve émise par les auditeurs externes du Groupe de la Banque concernant les états financiers clos au 31 décembre 2018 ainsi que leur confirmation de l'efficacité du contrôle interne du Groupe de la Banque ;

Félicitons les administrateurs nouvellement élus et les assurons de notre plein appui. Nous remercions les administrateurs sortants pour les services rendus au Groupe de la Banque et leur souhaitons plein succès dans leurs futures entreprises ;

Attendons avec un vif intérêt les prochaines Assemblées annuelles, qui se tiendront du 25 au 29 mai 2020, à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Afrique

CAN2019 - L'Angola termine 18ème

Les Palancas Negras d'Angola sont classés 18e de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN2019) qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.