17 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Entrepreneuriat - Des jeunes des deux Congo édifiés sur le leadership

Le Rotary international clubs du Congo et de la République démocratique du Congo Ouest district 9150 a invité, le 15 juin, la couche juvénile des deux pays à devenir des leaders, lors d'un séminaire de formation organisé à Brazzaville sur le thème « Leadership et responsabilité sociétale ».

L'objectif a été de développer les aptitudes des participants sur le leadership, a expliqué le président du Rotary club Brazzaville Djoué doyen, Thierry Mbemba.

La formation s'inscrivait dans le cadre du programme dénommé « Ryla : Rotarien young leadership award », portant sur le leadership, les compétences professionnelles et l'épanouissement personnel, a-t-il poursuivi, ajoutant que ce programme met l'accent sur l'importance du service, de l'éthique et la paix.

Les jeunes ont bénéficié des connaissances sur le leadership ou comment devenir un leader ainsi que sur la vie de l'entreprise.

La communication sur le module du leadership leur a permis d'être éclairés sur les éléments fondamentaux dans le domaine. Le thème a été développé par le président directeur général Roland Rizet, qui a défini le profil d'un leader et donné la différence entre le leader et le manager. Le leader, a-t-il dit, est un individu capable d'amener ou de conduire les autres à un but précis, tandis le management est un processus de planification, d'orgnisation de direction et de contrôle concernant toutes activités d'utilisation des ressources menées en vue de réaliser les objectfs de rendement, a-t-il précisé. Selon lui, le leader est proactif et doit avoir une vision claire, une bonne compétence en la matière. Il doit développer son empathie et savoir communiquer clairement.

L'administrateur directeur général Hyacinth Defoundux a invité, à son tour, les jeunes à lutter contre les actes inciviques, dans sa communication sur le thème " Le leadership et le civisme". La perte de l'ordre établi au niveau de la famille, la non application des lois et règlements, a-t-il expliqué, conduisent à la dépravation des mœurs.

En ce qui concerne la communication sur « Prendre la parole en public », développée par l'administrateur directeur général Célestin Tangamo, les enseignements ont permis aux participants de vaincre la peur, d'adopter de bonnes attitudes ainsi que d'avoir une bonne culture générale pour captiver leur auditoire.

Les travaux en atelier ont porté à cette même occasion sur la gestion des conflits en entreprise dans le domaine des ressources humaines, des relations extérieures, des résultats de l'entreprise ainsi que sur la gestion des conflits dans l'entreprise en tant que salariés. Notons que les jeunes ont déploré les actes inciviques observés dans la société.

Congo-Brazzaville

Projet lisungi - Le versement des allocations suspendu à Mfilou

Le ministère des Affaires sociale et de l'action humanitaire a décidé de suspendre jusqu'à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.