Congo-Kinshasa: CAN 2019 - Constant Omari fait le point de la préparation des Léopards

Le président de la Fédération congolaise de football association (fécofa) a assuré, le17 juin à Kinshasa, que le stage du onze national à Marbella, en Espagne, se déroule dans de bonnes conditions, en prélude à sa participation à la phase finale de la 32e édition de la compétition en Egypte.

Le patron du football congolais a fait le point sur la préparation des Léopards, en perspective de la trente-deuxième la Coupe d'Afrique des nations (CAN), au cours d'une conférence de presse en présence du ministre intérimaire des Sports, Jean-Pierre Lisanga Bonganga, et du président du Comité olympique congolais, Amos Mbayo. Le gouvernement, a-t-il confirmé, a mis à la disposition de la sélection nationale tous les moyens nécessaires pour une bonne préparation de ce tournoi. « C'est l'une des rares fois dans l'histoire du football congolais que les moyens de préparation d'une équipe nationale de football sont sortis à temps et à l'heure », a-t-il reconnu.

Les Léopards ont établi leur camp de stage à Marbella, dans le sud de l'Espagne, une cité chargée d'histoire pour la sélection nationale. En effet, en février 2008, la République démocratique du Congo (RDC) avait fait match nul de zéro but partout avec la France A' au sein de laquelle il y avait Hugo LIoris, Clichy, Bakari Sagna, Alou Diarra, Mathieu Flamini, Menez, Nasri, Djibril Cissé, etc. Dans le rang des Léopards conduits à l'époque par Otis Ngoma, il y avait Hérita Ilunga, Larrys Mabiala, Youssouf Mulumbu aujourd'hui capitaine des Léopards, Marcel Mbayo, Tshiolola, Matumona Zola Roum, Cédric Makiadi, Mongongu, etc.

Dix ans après, les Léopards ont choisi à nouveau Marbella pour préparer la CAN 2019. Constant Omari a indiqué : « Ce centre est celui où Liverpool a préparé sa finale de la Ligue des champions européens. C'est dans ce cadre que Dortmund a préparé sa campagne en Ligue des champions d'Europe ». Le président de la Fécofa a insisté en ces termes à propos des conditions de préparation des Léopards : « L'équipe dispose de toute la logistique nécessaire et du matériel imposant », soulignant que des médecins belges spécialisés sont mis à contribution pour une préparation optimale de la sélection congolaise. Aussi a-t-il appelé les joueurs à prendre leur responsabilité pour la suite, le gouvernement et la Fécofa ayant fait leur part.

Constant Omari a aussi parlé du cas du milieu de terrain Gianelli Imbula, écarté de la liste des vingt-trois, la veille de l'autorisation de la Fifa d'évoluer avec la RDC. Le président de la Fécofa a laissé entendre qu'il avait plaidé personnellement auprès du staff technique pour que le milieu de terrain de Rayo Vallecano fasse partie de la liste, sous réserve de la fin de son dossier à la Fifa. Mais le staff technique ne l'a pas encore retenu.

«La Fécofa a fait tout ce qu'il devait faire sur le cas Imbula. J'ai obtenu que la Fifa travaille même en dehors des heures normales, nous avons obtenu de la Caf que le nom d'Imbula soit transmis en retard en attendant la décision de la Fifa, mais c'est le staff technique qui a refusé de le retenir. J'ai demandé au staff technique d'assumer sa décision. Le staff m'a dit qu'on ne le retient pas parce qu'il n'est pas au point... », a déclaré Constant Omari, relayé par le site congoprofond.net. « J'ai mis le staff technique devant ses responsabilités pour le cas Imbula », a martelé le président de la Fécofa. Le joueur avait exprimé ses profonds regrets après la publication de la liste des vingt-trois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.