Cote d'Ivoire: Deuil - L'Ascad rend hommage au Pr Eholié Hubertine

La cérémonie d'hommage s'est déroulée le 13 juin, à l'Ecole normale supérieure, à Cocody.

Le samedi 11 mai, Eholié née Traoré Hubertine Rose, professeure titulaire de chimie minérale à la retraite, a été arrachée à l'affection des siens.

Le 13 juin, l'Académie des sciences, des arts, des cultures d'Afrique et des diasporas africaines (Ascad), organisation dont elle fut membre active, lui a rendu un hommage mérité. La cérémonie a eu pour cadre l'Ecole normale supérieure (Ens) à Cocody.

Les membres de l'Ascad ont salué la mémoire de celle qu'ils ont qualifiée de «grande scientifique, grande figure de l'enseignement et de la recherche et figure féminine d'exception». Eholié Hubertine Rose a, en effet, rejoint la prestigieuse académie depuis sa création, précisément à la section des sciences exactes.

Le Pr Tuo Bakari, recteur honoraire de l'université de Cocody et Jacques Touré, ex-doyen de la faculté des sciences, ont livré un émouvant témoignage-testament de leur belle et longue amitié avec la défunte. Puis, les membres de l'Ascad ont procédé au traditionnel piquet d'honneur.

Enfin, la professeure Chantal Marie Kouassi a lu l'oraison funèbre qui a retracé les grandes lignes de l'histoire ainsi que le parcours académique exceptionnel de l'illustre disparue. La cérémonie s'est déroulée en présence des membres de la famille éplorée qui ont traduit leur reconnaissance à la grande famille des Académiciens. Rappelons que l'inhumation a eu lieu le vendredi 24 mai, au cimetière de Williamsville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.