Cote d'Ivoire: Réinsertion socio-économique - Mariatou Koné s'imprègne des projets au profit des ex-réfugiés

Les 13 et 14 juin, en marge d'une visite dans la région du Bas-Sassandra, elle s'est rendue dans plusieurs localités, à Tabou et ses environs, pour se rendre compte des projets et activités mis en place dans le cadre de la réintégration de plusieurs refugiés revenus au pays.

Selon une note officielle dudit ministère, Mariatou Koné est allée dans les villages de Ranouinké, Néro, Degné ainsi que dans la ville de Tabou pour s'imprégner de plusieurs projets, dont des ateliers spécialisés notamment dans la production d'huile rouge et de savon traditionnel, des salons de couture.

Elle a pu, en outre, apprécier un projet de fabrication de pain sucré. La ministre a salué aussi des initiatives de jeunes regroupés autour de divers centres d'intérêt qui ont pour points d'ancrage l'électricité, la menuiserie, etc.

Ces différentes réalisations, il faut le souligner, ont vu le jour grâce à des financements de partenaires au développement (Allemagne, Programme des Nations unies pour le développement, Pnud). Dans l'ensemble, ils ont permis à 849 personnes, dont 68% de femmes, de profiter de conditions idoines pour leur réinsertion. Dans cette optique, des pompes villageoises, 149 abris et latrines ont permis à 1660 chefs de ménage d'être mieux lotis pour se prendre en charge à travers des activités génératrices de revenus.

Forte de ces réalisations, Mariatou Koné s'est dite satisfaite. Naturellement, elle a demandé aux bénéficiaires de profiter de cette aubaine pour sortir définitivement de la pauvreté.

«La guerre est finie en Côte d'Ivoire», a-t-elle affirmé en leur demandant d'être des artisans de la paix et de la réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. «Dans la paix, on peut tout avoir et on peut tout réaliser. C'est pourquoi nous devons l'entretenir, comme on le fait pour son champ», a-t-elle argumenté.

A l'endroit des partenaires au développement et des organisations humanitaires qui appuient le projet, la ministre a eu les mots justes pour exprimer la gratitude du gouvernement ivoirien.

Pour sa part, l'ambassadeur d'Allemagne, SEM. Michael Grau, a assuré que son pays est prêt à accompagner la Côte d'Ivoire dans son élan de développement, «parce que c'est un pays en pleine croissance». Cette visite s'est déroulée en présence des responsables du Pnud et du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.