17 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Bepc 2019 - 439 529 candidats à l'assaut des épreuves écrites

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a donné, hier, le top départ des évaluations écrites de l'examen du Brevet d'études du premier cycle au lycée moderne de Cocody.

Les épreuves écrites de la session 2019 de l'examen du Brevet d'études du premier cycle (Bepc) ont débuté, hier, sur toute l'étendue du territoire national. Prennent part à ces évaluations organisées par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp), 439 529 élèves des classes de troisième, dont 391 273 candidats officiels et 48 256 candidats libres.

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, qui a donné le top départ officiel des compositions écrites au lycée moderne de Cocody, s'est félicité de l'excellente organisation et du bon déroulement de l'examen. Il a appelé les candidats à demeurer dans de bonnes dispositions d'esprit et à être concentrés pour mieux aborder les épreuves.

Le Chef du gouvernement a indiqué que l'éducation est au cœur des priorités de l'Etat de Côte d'Ivoire. Elle figure, a-t-il souligné, en bonne place dans le Programme social du gouvernement (Ps-Gouv 2019-2020), avec de nombreux projets de construction, de réhabilitation et de d'équipement d'infrastructures scolaires et universitaires à l'échelle nationale.

La ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a rappelé l'engagement du gouvernement à assurer une formation de qualité aux jeunes apprenants et à leur délivrer des diplômes crédibles. Elle a encouragé les candidats à mettre à contribution les acquis de l'année scolaire écoulée pour réussir leur examen du Bepc.

Avant de se rendre au lycée moderne de Cocody, où elle a accueilli le Premier ministre, Kandia Camara a visité, un peu plus tôt, quelques centres d'examens à Cocody et à Adjamé. Au lycée moderne Djédji Amondji d'Adjamé, la ministre a recommandé aux candidats de tourner le dos à la fraude. Elle a rassuré tous les acteurs sur les dispositions prises par le Menet pour sécuriser les centres d'examen et garantir un environnement apaisé au déroulement des épreuves.

Les compositions écrites du Bepc 2019 ont lieu dans 749 centres. L'on dénombre pour cette session, 238 973 garçons (54,3 %) et 200 556 filles (45,6%). Outre les 439 529 candidats au Bepc, 25 564 redoublants des classes de troisième, déjà titulaires du diplôme, passent un test d'entrée en seconde.

Pour la première journée, les candidats ont été évalués en Composition française et Physiques-chimie. Aujourd'hui, ils affrontent les épreuves de Mathématiques et de Dictée-questions. Mercredi, ils composeront en Anglais et Sciences de la vie et de la terre (Svt), jeudi, en Histoire-géographie et allemand ou espagnol. L'examen s'achève le vendredi 21 juin avec l'épreuve d'Education aux droits de l'Homme et à la Citoyenneté (Edhc).

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.